Aîssatou Ba : marraine québéco-sénégalaise du Festival Vues d’Afrique

Share

Par Maryse Jobin |

Aîssatou Ba, marraine de Vues d’Afrique 2016
Photo Credit: Carine Chowanek

C’est lorsqu’elle a fait ses études en pensionnat à l’île de Gorée dans la baie de Dakar au Sénégal, connue comme étant le point de départ du commerce des esclaves vers les Amériques entre le 16eet le 19e  siècles, qu’Aîssatou Ba a eu le goût de découvrir ce qu’il y avait de l’autre côté de l’océan Atlantique.

Une expérience qui la pousse, encore aujourd’hui, à faire connaître et à partager ses origines africaines.

Mme Ba a fait escale en France, aux États-Unis pour ensuite venir s’installer au Québec, il y a 10 ans, après avoir rencontré un Québécois en Californie.

C’est à ce titre qu’elle porte fièrement le titre de marraine du Festival Vues d’Afrique 2016 qui en est à sa 32e édition.

Aîssatou Ba parle de l’importance de diffuser le 7e art africain et créole au micro de Maryse Jobin.

? Écoutez

Aîssatou Ba est directrice marketing et développement au Global Investment Strategy Institute (GISI) situé à Montréal. Elle est aussi conseillère principale au cabinet Ascent Capital Partners, une banque d’affaires indépendante basée au Maroc.

Le Festival Vues d’Afrique se tient du 17 au 24 avril à Montréal. C’est le plus important festival de cinéma africain à l’extérieur de l’Afrique.

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RCI • Radio Canada International
Luc Simard
– Directeur, Diversité et Relations Citoyennes de Radio-Canada

À PROPOS DU MOIS DE L’HISTOIRE DES NOIRS

Vidéos
Mississippi
Artistes noirs, musiques d’ici • Khady Beye

Votre avis sur le Mois de l'Histoire des Noirs

Le mois de l'Histoire des Noirs n'est célébré qu'en Amérique du Nord et dans le Royaume-Uni. Pensez-vous que ce devrait-être un événement célébré partout dans le monde?

Voir les résultats