Tiken Jah Fakoly : l’optimisme d’un Africain conscientisé

Share

« L’Afrique, c’est le continent de l’avenir », affirme sans hésitation le chanteur ivoirien Tiken Jah Fakoly. De passage au Québec, il confie avec lucidité son espoir de voir ce continent accéder à la stabilité et au développement. « Il ne faut pas regarder l’Afrique à la télé », dit-il. Selon lui, les médias ne propagent qu’une image misérabiliste du continent. On y trouve pourtant une jeunesse en marche, qui prend la parole et fait bouger les choses. Elle devra lutter pour la stabilité politique, afin que cessent les « coups d’État bidon » et la manipulation des gouvernements par les puissances étrangères. C’est surtout par l’union politique des pays du continent que les Africains contrôleront leur destinée, estime Tiken Jah Fakoly, panafricaniste convaincu.

Mélanie Loisel (animatrice) et Tiken Jah Fakoly (conférencier)

Conférence organisée par la journaliste Mélanie Loisel et enregistrée au Théâtre Le Château à Montréal le 30 avril 2016

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RCI • Radio Canada International
Luc Simard
– Directeur, Diversité et Relations Citoyennes de Radio-Canada

À PROPOS DU MOIS DE L’HISTOIRE DES NOIRS

Vidéos
Mississippi
Mois de l’histoire des noirs à Québec
Artistes noirs, musiques d’ici • Khady Beye

Votre avis sur le Mois de l'Histoire des Noirs

Le mois de l'Histoire des Noirs n'est célébré qu'en Amérique du Nord et dans le Royaume-Uni. Pensez-vous que ce devrait-être un événement célébré partout dans le monde?

View Results