Comment l’Université de Toronto vient-elle en aide aux étudiants noirs qui s’inscrivent à la faculté de médecine

Share
Comment l’Université de Toronto vient en aide aux étudiants noirs qui postulent en faculté de médecine. Photo Credit: Community of Support Form | MD Program – University of Toronto

RADIO CANADA INTERNATIONAL | Raymond Desmarteau |

L’Université de Toronto a mis sur pied un programme appelé Community of Support (CoS) (Communauté d’appui) afin d’aider les étudiants noirs, autochtones ou à faible revenu d’un bout à l’autre du Canada à bien traverser le parcours du combattant qu’est l’angoissante série de demandes d’admission à remplir pour entrer en faculté de médecine.

Le programme Community of Support n’a que deux ans, mais déjà ses effets se font sentir.

Les étudiants qui y font appel ont accès à des mentors qui les aident à notamment parcourir les méandres administratifs très pointus des facultés de médecine au Canada.

« It’s really about levelling the playing field. Where some prospective applicants might have a network of family friends to call on for advice and connections, there’s a lot of students who don’t have that same kind of access. »

(Trad. : Nous voulons offrir une certaine égalité des chances. Là où certains postulants ont accès à un réseau familial ou à des amis vers qui ils peuvent se tourner en quête de conseils de recommandations, nombre d’étudiants n’ont pas accès à ce genre d’aide.)

Ike Okafor, fondateur du programme Community of Support à l’Université de Toronto

Ike Okafor (UofT)

Un seul étudiant noir l’année dernière

Sur les quelque 260 étudiants en médecine à l’Université de Toronto en 2016, un seul était noir.

Community of Support offre à ses participants un cours préparatoire MCAT gratuit (Medical College Admission Test ) et des simulations d’entrevues.

Cet automne, ils seront au moins 4 issus du programme Community of Support à entamer les cours à Toronto, et 16 autres sont inscrits dans d’autres facultés de médecine ailleurs au Canada, mais aussi aux États-Unis et dans les Antilles.

Des barrières systémiques à partir des bancs des écoles publiques

Au-delà de l’aide apportée aux étudiants noirs qui aspirent à entreprendre et à réussir des études de médecine, il y a des problèmes plus profonds auxquels on doit s’attaquer et qui sont au cœur de l’action bénévole des intervenants du programme Community of Support.

Songeons ici aux aspects de la discrimination systémique, des faibles attentes envers les élèves noirs du secondaire au racisme primaire.

En ce sens, Community of Support espère arriver à mettre sur pied un programme de sensibilisation à l’école secondaire.

Logo du bureau de l’éducation médicale autochtone (OFFICE OF INDIGENOUS MEDICAL EDUCATION LOGO)

RCI, CBC, UofT

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RCI • Radio Canada International
Luc Simard
– Directeur, Diversité et Relations Citoyennes de Radio-Canada

À PROPOS DU MOIS DE L’HISTOIRE DES NOIRS

Vidéos
Mississippi
Artistes noirs, musiques d’ici • Khady Beye

Votre avis sur le Mois de l'Histoire des Noirs

Le mois de l'Histoire des Noirs n'est célébré qu'en Amérique du Nord et dans le Royaume-Uni. Pensez-vous que ce devrait-être un événement célébré partout dans le monde?

Voir les résultats