Adrienne Clarkson, Ancienne gouverneure générale

Adrienne Poy naît en 1939 à Hong Kong de parents chinois. Quand les Japonais envahissent Hong Kong après l’attaque de Pearl Harbor, sa famille fuit au Canada et s’installe à Ottawa. Adrienne Poy obtient un baccalauréat en langue et en littérature anglaises, puis une maîtrise en littérature anglaise de l’Université de Toronto. Elle poursuit ses études en France, à la Sorbonne. Elle épouse Stephen Clarkson, un professeur d’université, en 1963.

Adrienne Clarkson devient l’une des figures marquantes du journalisme et de la radiodiffusion au Canada, notamment à la CBC. Sa carrière variée s’étend sur plus de 30 ans. Elle produit et réalise aussi plusieurs films qui lui valent des prix prestigieux. Elle est également l’auteure de plusieurs livres et articles.

Elle est nommée officière de l’Ordre du Canada en 1992. En 1999, elle est nommée gouverneure générale du Canada et devient la première réfugiée et la première membre d’une minorité visible à représenter la reine au Canada. Elle occupe cette fonction jusqu’en 2006.

Au cours de son mandat, Adrienne Clarkson prend très à cœur son rôle de commandante en chef des Forces armées et développe des liens étroits avec certaines communautés autochtones.

La fin de son mandat est cependant marquée par la controverse en raison de ses dépenses, considérées comme trop élevées, et de la fréquence de ses déplacements officiels.

Peu après, Adrienne Clarkson fonde l’Institut pour la citoyenneté canadienne. Elle se lance aussi dans la rédaction de livres, dont le plus récent, Room for all of us, raconte l’histoire de personnes qui ont immigré au Canada, comme elle, et qui ont contribué à transformer la société canadienne.

En savoir plus

Adrienne Clarkson a été nommé l’une des « Femmes emblématiques de CBC/Radio-Canada »
Lisez ici

Accédez au dossier de Radio-Canada sur Adrienne Clarkson
Lisez ici

A l’émission Tam-Tam Canada

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.