Un pas de plus vers le service 911 à la grandeur du Yukon

Share
(iStock)
(iStock)
Après des années de négociations, le gouvernement du Yukon a soumis une demande auprès du Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC) pour l’implantation du service 911 à travers le territoire.

Le service proposé dans la demande au CRTC comprend trois options.

D’abord, les Yukonnais composeraient le 911 de leur ligne fixe ou de leur téléphone cellulaire, puis appuieraient le « 1 » pour parler à un agent de police, le « 2 » pour appeler une ambulance et finalement le « 3 » pour joindre le service d’incendie.

Ces options ne seront pas offertes dans la zone où le service 911 est déjà en place.

« Le dépôt de cette demande auprès du CRTC représente une étape importante dans l’amélioration des capacités des services d’intervention d’urgence », a déclaré le ministre des Services aux collectivités, Brad Cathers, par voie de communiqué.

Northwestel, l’entreprise de télécommunications au Yukon, espère mettre en place et gérer le service proposé. Elle en fera la demande auprès du CRTC.

« L’Association des chefs de pompiers du Yukon est très heureuse de savoir que le gouvernement du Yukon s’engage à implanter un système de service 911 à la grandeur du Yukon d’ici deux ans », a confié le président de l’Association des chefs de pompiers du Yukon (AYFC), M. Jim Regimbal, dans un communiqué de presse.

Jim Regimbald, le chef des pompiers de Dawson City, mène depuis plusieurs années une campagne pour que le numéro d’urgence 911 soit en vigueur dans tout le territoire.

Il y a un an, lors de leur assemblée annuelle, les chefs pompiers du territoire avaient renouvelé leur demande pour le service 911.

EN COMPLÉMENT
DOSSIER – Zone Yukon Actualités yukonnaises et couvertures spéciales
Share
Radio-Canada

Radio-Canada

Pour d’autres nouvelles sur le Canada, visitez le site de Radio-Canada.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *