Harjit Sajjan, Ministre canadien de la Défense nationale

Harjit Sajjan, le ministre canadien de la Défense estime que le Canada s'implique suffisament dans les activités de l'OTAN
Photo Credit: Gouvernement du Canada

OTAN : le ministre canadien de la Défense répond à Donald Trump

Share

Le ministre de la Défense du Canada, Harjit Sajjan, n’est pas d’accord avec Donald Trump qui considère que certains pays de l’OTAN comptent avant tout sur les États-Unis pour les protéger.

Le candidat républicain à la Maison-Blanche a déclaré dans une entrevue au New York Times que plusieurs pays de l’Organisation du traité de l’Atlantique Nord brillent par leur peu d’implication militaire.

Ces pays, selon M. Trump, comptent à tort sur les États-Unis pour les protéger. En cas de victoire au scrutin présidentiel de novembre, Donald Trump a prévenu que les forces américaines ne se porteraient pas systématiquement à la rescousse de leurs alliés.

Donald Trump pendant son discours d’investiture en tant que candidat du Parti républicain (21 juillet 2016)
Donald Trump affirme que s’il est élu président des États-Unis, son pays assumerait un rôle moins important au sein de l’OTAN © PC/J. Scott Applewhite

Dans un entretien avec La Presse Canadienne, le ministre de la Défense a soutenu au contraire qu’Ottawa contribue adéquatement à l’OTAN.

Harjit Sajjan a notamment mentionné l’engagement récemment annoncé par le Canada d’envoyer des troupes en Lettonie.

L’engagement d’entraide entre les membres de l’OTAN est central à l’alliance, selon le ministre canadien. Cette entraide a aidé à la stabilisation de l’Europe et d’autres parties du monde.

Mettant les choses en perspective, M. Sajjan a tout de même relativisé la portée des propos de M. Trump, les situant dans un contexte de campagne électorale.

Des soldats canadiens, lors de leur départ pour l’Irak, depuis la base de Cold Lake, en Alberta, le 22 octobre 2014.
Des forces spéciales canadiennes sont actives en Irak © REUTERS/Caporal Audrey Solomon/Canadian Armed Forces/Handout

Des soldats canadiens dans le nord de l’Irak

Au terme d’une visite à Washington jeudi, M. Sajjan a fait savoir que l’armée canadienne va déployer bientôt une soixantaine de membres en soins médicaux dans le nord de l’Irak. Ils seront affectés dans un hôpital de campagne de la coalition internationale contre le groupe armé État islamique (EI).

Ces militaires s’ajoutent aux forces spéciales et aux formateurs déjà déployés en Irak par le Canada.

Bien que l’armée canadienne ait retiré en mars ses bombardiers de la coalition après l’élection du gouvernement de Justin Trudeau, Ottawa a maintenu dans le ciel d’Irak et de Syrie ses avions de surveillance CP-140 Aurora et de ravitaillement CC-150T Polaris.

(Avec La Presse Canadienne)

Lire aussi

Ottawa et d’autres donateurs au chevet de l’Irak

Le nouveau ministre canadien de la Défense, Harjit Sajjan se rend en Irak

Le Canada augmentera le nombre de soldats chargés de la formation en Irak

Share
Catégories : International, Société
Mots-clés : , , ,

Vous avez remarqué une erreur ou une faute ? Cliquez ici !

@*@ Comments

Laisser un commentaire

Note: En nous soumettant vos commentaires, vous reconnaissez que Radio Canada International a le droit de les reproduire et de les diffuser, en tout ou en partie et de quelque manière que ce soit. Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s'ils respectent la nétiquette.

Nétiquette »

Quand vous vous exprimez dans le cadre d'une tribune, vous devez être aussi courtois que si vous parliez à quelqu'un face à face. Les insultes et attaques personnelles ne seront pas tolérées. Ne pas être d'accord avec une opinion, une idée ou un événement est une chose, mais manquer de respect envers autrui en est une autre. Les grands esprits ne se rencontrent pas toujours, et c'est bien là l'intérêt des tribunes!

La nétiquette est l'ensemble des règles de conduite régissant le comportement des internautes. Avant d'intervenir dans une tribune, il est important d'en prendre connaissance. Sinon, on risque l'expulsion!

  1. Les tribunes de RCInet.ca ne sont pas anonymes. Au moment de s'inscrire, les utilisateurs sont tenus d'indiquer leurs nom, prénom et lieu de résidence, qui s'afficheront au moment de la publication de leur commentaire. RCInet.ca se réserve le droit de ne pas publier un commentaire s'il existe un doute quant à l'identité de son auteur.
  2. L'usurpation de l'identité d'autrui dans l'intention d'induire en erreur ou de causer un préjudice est une infraction grave passible d'expulsion.
  3. Les tribunes de Rcinet.ca sont ouvertes à tous, quels que soit l'âge, l'origine ethnique, la religion, le sexe ou l'orientation sexuelle.
  4. Les propos diffamatoires, haineux, racistes, xénophobes, homophobes, sexistes ou disgracieux envers l'origine ethnique, l'appartenance à une religion ou à un groupe d'âge ne seront pas publiés.
  5. Dans Internet, les majuscules équivalent aux cris et peuvent être interprétées comme de l'agressivité, ce qui est plutôt désagréable pour vos interlocuteurs. Tout message contenant un ou des mots écrits en majuscules (à l'exception des sigles et des acronymes) sera rejeté. Il en sera de même pour les messages contenant un ou des mots en caractères gras, italiques ou soulignés.
  6. Le langage vulgaire, obscène ou malveillant est interdit. Les tribunes sont des lieux publics, et vos propos pourraient heurter certains internautes. Les personnes faisant usage d'un langage grossier seront expulsées.
  7. Le respect mutuel est de mise entre les utilisateurs. Ainsi, il est interdit d'injurier, de menacer ou de harceler un utilisateur. Vous pouvez exprimer votre désaccord avec une idée sans attaquer quiconque.
  8. L'échange d'arguments et de vues contradictoires est un élément clé d'un débat sain, mais il ne doit pas prendre la forme d'un dialogue ou d'une discussion privée entre deux participants qui s'interpellent sans égard aux autres participants. Les messages de ce type ne seront pas affichés.
  9. Radio Canada International diffuse en cinq langues. Les échanges dans les forums doivent se faire dans la même langue que le contenu que nous publions ou dans une des deux langues officielles, soit le français ou l'anglais. L'usage d'autres langues, à l'exception de quelques mots, est interdit. Les messages sans rapport avec le sujet ne seront pas publiés.
  10. L'envoi de messages à répétition nuit aux échanges et ne sera pas toléré.
  11. L'insertion d'images ou de tout autre type de fichier dans les commentaires est interdite. L'inclusion d'hyperliens vers d'autres sites est permise, à condition qu'ils respectent la nétiquette. Toutefois, Radio Canada International n'est aucunement responsable du contenu de ces sites.
  12. La copie d'un texte d'autrui, même avec référence à son auteur, est inacceptable si cet extrait constitue la majeure partie du commentaire.
  13. La publicité et les appels à la mobilisation, sous quelque forme que ce soit, sont interdits dans les tribunes de Radio Canada International.
  14. Tous les commentaires et autres types de contenus sont modérés avant publication. Radio Canada International  se réserve le droit de ne pas publier les messages des internautes.
  15. Radio Canada International se réserve le droit de fermer une tribune à tout moment, sans préavis.
  16. Radio Canada International se réserve le droit de modifier ces règles de conduite (nétiquette) en tout temps, sans préavis.
  17. En participant à ses tribunes, vous autorisez Radio Canada International à publier vos commentaires sur la toile pour un temps indéfini. Cela suppose aussi que ces messages seront indexés par les moteurs de recherche d'Internet.
  18. Radio Canada International  n'est nullement tenue de retirer vos messages du web, si un jour vous en faites la demande. Nous vous invitons donc à bien réfléchir à vos propos et aux conséquences de leur publication.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères restants

*

3 comments on “OTAN : le ministre canadien de la Défense répond à Donald Trump
  1. Avatar GILLES TALBOT dit :

    Ce ministre n’est pas acer convaincant Il est plus un ami a Trudeau pour des fins purement électorale et mes en doute ca bonne fois pour le Paya qui l’a reçu Il le prouve par ca tenue vestimentaire et sont raisonnement .

  2. Avatar John dit :

    Notre ministre de la défense du Canada se trompe lourdement sur ce sujet, beaucoup de pays et incluant le Canada, se sont fier et abuser énormément sur les États-Unis pour faire face a des menaces ou actions de sauvetage. Présentement, rien ne change et les propos de Trump de mettre,sa menace a exécution. Il faut faire le travail que l’on nous demande ainsi et de le faire conjointement. L’OTAN ses le travail conjoint de tous ses pays membres et dois agir de concert ensemble.

  3. Avatar gerard tremblay dit :

    Certain que si les pingouins et les ours polaires décident de nous attaquer; faudrait avoir les USA de notre côté.