Un photo collage de trois chats habillés en humain boivent du vin sur un divan.

Un photo collage de trois chats habillés en humain boivent du vin sur un divan.
Photo Credit: Radio-Canada

« Une journée unique, dédiée exclusivement aux chats! » – Mondou

Share

Les animaux occupent une place de plus en plus importante dans nos vies. Les chiens et les chats sont parmi les plus fréquemment adoptés par l’humain pour servir de compagnon de tous les jours, à la maison, comme ailleurs, lors de promenades et autres distractions. Un événement à Montréal va célébrer le chat le 12 août, quatre jours après la journée internationale du chat.

Une population sans cesse croissante

En 2013, une étude réalisée pour le compte de l’Association des médecins vétérinaires du Québec indiquait que la popularité des chats ne s’était pas démentie au cours des cinq dernières années, puisqu’ils étaient dorénavant présents dans 32 % des foyers, contre 29 % en 2008. On évalue qu’aujourd’hui qu’ils sont près de 1,52 million à partager le quotidien des Québécois. Ces chiffrent ne tiennent pas compte des chats errants ou vivant temporairement dans les refuges, fourrières et boutiques d’animaux.

Un piéton transporte son chat dans son sac à dos alors qu’il marche sous les cerisiers en fleurs de l’Université Tongji à Shanghaï, en Chine, le 4 avril. © Aly Song / Reuters

À la découverte du comportement félin

En dédiant toute une journée aux chats, l’intention pour la compagnie Mondou est de sortir de la traditionnelle routine, qui consiste à magnifier le chien, pour jeter un regard sur le chat, affirme Luc André Cormier, vice-président marketing pour Mondou.

Bien plus, il est question d’amener le public à mieux saisir le comportement félin.

Daniel Fillion, un spécialiste en comportement félin, sera d’ailleurs présent sur le site de l’événement à Montréal le 12 août pour répondre aux éventuelles questions des visiteurs.

Les spécialistes recommandent en général d’apprendre à comprendre le comportement de ses animaux pour mieux communiquer avec eux.

Par exemple, lorsque le chat ronronne ou miaule d’une certaine manière, bouge ses oreilles ou se met à effectuer des griffures partout dans la maison, cela devrait pouvoir dire quelque chose et susciter l’attention de son propriétaire.

Écoutez

Réduire les abandons et les euthanasies de chats

En tant que conférencier expert, il a prodigué des conseils en comportement. M. Fillion allie humour et vulgarisation pour aider à l’information et à l’éducation de milliers de propriétaires de chats. Il contribue ainsi à réduire les abandons et les euthanasies de chats causés par un simple problème d’urine sur le tapis, par exemple.

Le Québec détient le record du nombre le plus élevé d'abandons d'animaux en Amérique du Nord. On estime qu'environ un demi-million d'animaux sont abandonnés et euthanasiés chaque année.

Au Canada, chaque province et territoire dispose d’une loi sur la protection et le bien-être des animaux. Ces lois prévoient, en cas d’abandon ou de négligence d’un animal par son propriétaire, des amendes pouvant aller jusqu’à 2500 $.

À lire aussi :

Les vétérinaires canadiens resserrent les crocs contre le dégriffage des chats

Comme chiens et chats : un recueil savoureux de nouvelles canino-félines

L’alimentation du chat est une donnée importante pour sa bonne santé.

Un chat obèse suit une diète sévère et un programme d’exercices dans une SPCA du Nouveau-Brunswick
Un chat obèse suit une diète sévère et un programme d’exercices dans une SPCA du Nouveau-Brunswick © PC/Presse canadienne

Des problèmes tels que l’obésité sont très souvent récurrents chez les animaux, surtout ceux qui sont habitués à rester longtemps à l’intérieur des maisons, comme le chat.

Des spécialistes qui ont eu à se pencher sur cette question lors de congrès internationaux, aux États-Unis notamment, en sont arrivés à établir un lien entre la composition de l’alimentation du félin et l’obésité.

L’obésité est due à une trop grande quantité de calories données aux chats par rapport à la part d’activité physique qu’ils font! Il est utopique de croire qu’un chat qui a de la nourriture toute la journée dans son bol, qui reçoit des gâteries en plus et qui dort 23 heures sur 24 aura un poids santé. Afin de prévenir l’obésité, il faut utiliser une nourriture faible en calories pour un chat d’intérieur, en donner environ 80 % de la quantité recommandée sur le sac de nourriture et calculer très précisément les quantités. Pour un chat déjà obèse […] il faut utiliser une nourriture de prescription pour la perte de poids, augmenter l’activité physique (même si c’est 10 minutes par jour), demander à un vétérinaire de concocter un plan d’amaigrissement strict et faire des pesées tous les mois (afin de s’assurer que la perte de poids se fait à une vitesse adéquate).

Share
Catégories : Santé, Société
Mots-clés : , , , , ,

Vous avez remarqué une erreur ou une faute ? Cliquez ici !

@*@ Comments

Répondre à Chantal Annuler la réponse

Note: En nous soumettant vos commentaires, vous reconnaissez que Radio Canada International a le droit de les reproduire et de les diffuser, en tout ou en partie et de quelque manière que ce soit. Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la Nétiquette.

Nétiquette
Quand vous vous exprimez dans le cadre d’une tribune, vous devez être aussi courtois que si vous parliez à quelqu’un face à face. Les insultes et attaques personnelles ne seront pas tolérées. Ne pas être d’accord avec une opinion, une idée ou un événement est une chose, mais manquer de respect envers autrui en est une autre. Les grands esprits ne se rencontrent pas toujours, et c’est bien là l’intérêt des tribunes! La nétiquette est l’ensemble des règles de conduite régissant le comportement des internautes. Avant d’intervenir dans une tribune, il est important d’en prendre connaissance. Sinon, on risque l’expulsion!

  1. Les tribunes de RCInet.ca ne sont pas anonymes. Au moment de s’inscrire, les utilisateurs sont tenus d’indiquer leurs nom, prénom et lieu de résidence, qui s’afficheront au moment de la publication de leur commentaire. RCInet.ca se réserve le droit de ne pas publier un commentaire s’il existe un doute quant à l’identité de son auteur.
  2. L’usurpation de l’identité d’autrui dans l’intention d’induire en erreur ou de causer un préjudice est une infraction grave passible d’expulsion.
  3. Les tribunes de Rcinet.ca sont ouvertes à tous, quels que soit l’âge, l’origine ethnique, la religion, le sexe ou l’orientation sexuelle.
  4. Les propos diffamatoires, haineux, racistes, xénophobes, homophobes, sexistes ou disgracieux envers l’origine ethnique, l’appartenance à une religion ou à un groupe d’âge ne seront pas publiés.
  5. Dans Internet, les majuscules équivalent aux cris et peuvent être interprétées comme de l’agressivité, ce qui est plutôt désagréable pour vos interlocuteurs. Tout message contenant un ou des mots écrits en majuscules (à l’exception des sigles et des acronymes) sera rejeté. Il en sera de même pour les messages contenant un ou des mots en caractères gras, italiques ou soulignés.
  6. Le langage vulgaire, obscène ou malveillant est interdit. Les tribunes sont des lieux publics, et vos propos pourraient heurter certains internautes. Les personnes faisant usage d’un langage grossier seront expulsées.
  7. Le respect mutuel est de mise entre les utilisateurs. Ainsi, il est interdit d’injurier, de menacer ou de harceler un utilisateur. Vous pouvez exprimer votre désaccord avec une idée sans attaquer quiconque.
  8. L’échange d’arguments et de vues contradictoires est un élément clé d’un débat sain, mais il ne doit pas prendre la forme d’un dialogue ou d’une discussion privée entre deux participants qui s’interpellent sans égard aux autres participants. Les messages de ce type ne seront pas affichés.
  9. Radio Canada International diffuse en cinq langues. Les échanges dans les forums doivent se faire dans la même langue que le contenu que nous publions. L’usage d’autres langues, à l’exception de quelques mots, est interdit. Les messages sans rapport avec le sujet ne seront pas publiés.
  10. L’envoi de messages à répétition nuit aux échanges et ne sera pas toléré.
  11. L’insertion d’images ou de tout autre type de fichier dans les commentaires est interdite. L’inclusion d’hyperliens vers d’autres sites est permise, à condition qu’ils respectent la nétiquette. Toutefois, Radio Canada International n’est aucunement responsable du contenu de ces sites.
  12. La copie d’un texte d’autrui, même avec référence à son auteur, est inacceptable si cet extrait constitue la majeure partie du commentaire.
  13. La publicité et les appels à la mobilisation, sous quelque forme que ce soit, sont interdits dans les tribunes de Radio Canada International.
  14. Tous les commentaires et autres types de contenus sont modérés avant publication. Radio Canada International  se réserve le droit de ne pas publier les messages des internautes.
  15. Radio Canada International se réserve le droit de fermer une tribune à tout moment, sans préavis.
  16. Radio Canada International se réserve le droit de modifier ces règles de conduite (nétiquette) en tout temps, sans préavis.
  17. En participant à ses tribunes, vous autorisez Radio Canada International à publier vos commentaires sur la toile pour un temps indéfini. Cela suppose aussi que ces messages seront indexés par les moteurs de recherche d’Internet.
  18. Radio Canada International  n’est nullement tenue de retirer vos messages du web, si un jour vous en faites la demande. Nous vous invitons donc à bien réfléchir à vos propos et aux conséquences de leur publication.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

2 comments on “« Une journée unique, dédiée exclusivement aux chats! » – Mondou
  1. Avatar Chantal dit :

    Belle initiative! ???