Un équipe de chercheurs en psychologie mettent au point: un jeu vidéo. (Capture d'écran : site internet de l'Université de Montréal)

Habiletés sociales chez les adolescents : un jeu vidéo mis au point par l’Université de Montréal

Share

En psychologie, on mesure généralement les habiletés sociales des individus, en particulier chez les adolescents, avec des questionnaires ou bien des tests écrits ou dessinés. Une équipe de l’Université de Montréal a toutefois décidé de faire autrement.

Cette équipe est dirigée par Miriam Beauchamp, professeure au Département de psychologie. Elle travaille en ce moment sur un nouveau jeu vidéo ainsi que sur une application en réalité virtuelle. Le but : améliorer la façon dont on mesure les habiletés sociales des adolescents.

Écoutez l’entrevue en intégralité avec Miriam Beauchamp (6 minutes et 10 secondes) :

Un jeu vidéo imaginé par une équipe en psychologie de l’Université de Montréal.

Le sujet est d’actualité. Quand on les interroge, 75 % des adolescents sondés disent jouer à des jeux vidéo. « Dans la plupart du temps, il s’agit de jeux issus du commerce dont l’objectif est le divertissement, raconte en entrevue téléphonique Miriam Beauchamp. Mais ça peut être un moyen intéressant pour aller approcher et impliquer les jeunes dans des apprentissages plus sérieux. »

Les traditionnels questionnaires en psychologie ou les tâches à accomplir avec un crayon et du papier ne sont pas désuets, précise la professeure. Ils peuvent même être très appropriés dans certains contextes.

Miriam Beauchamp, professeure au Département de psychologie à l’Université de Montréal. (Crédit photo : Marc-Antoine Charlebois)

« Toutefois, lorsqu’on parle des habiletés sociales, tout devient alors très complexe. Le fait d’avoir une conversation avec un adolescent, on doit à la fois décoder ses émotions, bien comprendre ce qu’il dit, explique la professeure. On doit parfois se mettre à sa place, prendre des décisions qui vont avoir des impacts. Souvent, les tests plus traditionnels ne rendent pas forcément cette complexité que l’être humain rencontre dans sa vie de tous les jours. »

Le jeu vidéo en question est basé sur 10 ans de recherche dans le laboratoire dirigé par Mme Beauchamp. « Durant cette période, on a observé la manière dont les adolescents prennent des décisions sociales et comment ils raisonnent, dit-elle. Ce qui est nouveau, c’est de transférer toutes les informations colligées sous forme un peu plus ludique grâce au jeu vidéo. »

Au fur et à mesure que l’adolescent joue au jeu, le test l’amène à avoir des raisonnements plus matures en matière de relations sociales, explique Mme Beauchamp, qui est aussi titulaire de la Chaire de recherche du Canada sur les lésions cérébrales traumatiques chez les enfants.

« Pour l’instant, on utilise l’outil avec des adolescents typiques, mais il y a beaucoup d’applications possibles chez des jeunes plus vulnérables soit au niveau cérébral ou soit au niveau cognitif, ajoute-t-elle. On pense aux jeunes atteints d’un trouble du spectre de l’autisme ou dans des situations plus fragiles au niveau comportemental ou de santé mentale. »

Depuis quatre ans, tous les mardis, deux ou trois employés d'Osedea, une PME spécialisée en solutions numériques, partagent leur expertise en programmation et en design avec des jeunes de l'École secondaire Saint-Henri. Et pour certains adolescents, c'est beaucoup plus qu'une activité parascolaire gratuite. Le reportage d’Anne-Louise Despatie.

Lire aussi :

Étude prometteuse au Musée des beaux-arts de Montréal sur la perception des oeuvres d’art par des personnes autistes

Aider les enfants allophones issus de l’immigration à mieux apprendre le français

Attention, une télévision dans la chambre d’un enfant peut entraver son développement

Share
Catégories : Internet et technologies, Santé
Mots-clés : , , , , , , , ,

Vous avez remarqué une erreur ou une faute ? Cliquez ici !

@*@ Comments

Laisser un commentaire

Note: En nous soumettant vos commentaires, vous reconnaissez que Radio Canada International a le droit de les reproduire et de les diffuser, en tout ou en partie et de quelque manière que ce soit. Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la Nétiquette.

Nétiquette
Quand vous vous exprimez dans le cadre d’une tribune, vous devez être aussi courtois que si vous parliez à quelqu’un face à face. Les insultes et attaques personnelles ne seront pas tolérées. Ne pas être d’accord avec une opinion, une idée ou un événement est une chose, mais manquer de respect envers autrui en est une autre. Les grands esprits ne se rencontrent pas toujours, et c’est bien là l’intérêt des tribunes! La nétiquette est l’ensemble des règles de conduite régissant le comportement des internautes. Avant d’intervenir dans une tribune, il est important d’en prendre connaissance. Sinon, on risque l’expulsion!

  1. Les tribunes de RCInet.ca ne sont pas anonymes. Au moment de s’inscrire, les utilisateurs sont tenus d’indiquer leurs nom, prénom et lieu de résidence, qui s’afficheront au moment de la publication de leur commentaire. RCInet.ca se réserve le droit de ne pas publier un commentaire s’il existe un doute quant à l’identité de son auteur.
  2. L’usurpation de l’identité d’autrui dans l’intention d’induire en erreur ou de causer un préjudice est une infraction grave passible d’expulsion.
  3. Les tribunes de Rcinet.ca sont ouvertes à tous, quels que soit l’âge, l’origine ethnique, la religion, le sexe ou l’orientation sexuelle.
  4. Les propos diffamatoires, haineux, racistes, xénophobes, homophobes, sexistes ou disgracieux envers l’origine ethnique, l’appartenance à une religion ou à un groupe d’âge ne seront pas publiés.
  5. Dans Internet, les majuscules équivalent aux cris et peuvent être interprétées comme de l’agressivité, ce qui est plutôt désagréable pour vos interlocuteurs. Tout message contenant un ou des mots écrits en majuscules (à l’exception des sigles et des acronymes) sera rejeté. Il en sera de même pour les messages contenant un ou des mots en caractères gras, italiques ou soulignés.
  6. Le langage vulgaire, obscène ou malveillant est interdit. Les tribunes sont des lieux publics, et vos propos pourraient heurter certains internautes. Les personnes faisant usage d’un langage grossier seront expulsées.
  7. Le respect mutuel est de mise entre les utilisateurs. Ainsi, il est interdit d’injurier, de menacer ou de harceler un utilisateur. Vous pouvez exprimer votre désaccord avec une idée sans attaquer quiconque.
  8. L’échange d’arguments et de vues contradictoires est un élément clé d’un débat sain, mais il ne doit pas prendre la forme d’un dialogue ou d’une discussion privée entre deux participants qui s’interpellent sans égard aux autres participants. Les messages de ce type ne seront pas affichés.
  9. Radio Canada International diffuse en cinq langues. Les échanges dans les forums doivent se faire dans la même langue que le contenu que nous publions. L’usage d’autres langues, à l’exception de quelques mots, est interdit. Les messages sans rapport avec le sujet ne seront pas publiés.
  10. L’envoi de messages à répétition nuit aux échanges et ne sera pas toléré.
  11. L’insertion d’images ou de tout autre type de fichier dans les commentaires est interdite. L’inclusion d’hyperliens vers d’autres sites est permise, à condition qu’ils respectent la nétiquette. Toutefois, Radio Canada International n’est aucunement responsable du contenu de ces sites.
  12. La copie d’un texte d’autrui, même avec référence à son auteur, est inacceptable si cet extrait constitue la majeure partie du commentaire.
  13. La publicité et les appels à la mobilisation, sous quelque forme que ce soit, sont interdits dans les tribunes de Radio Canada International.
  14. Tous les commentaires et autres types de contenus sont modérés avant publication. Radio Canada International  se réserve le droit de ne pas publier les messages des internautes.
  15. Radio Canada International se réserve le droit de fermer une tribune à tout moment, sans préavis.
  16. Radio Canada International se réserve le droit de modifier ces règles de conduite (nétiquette) en tout temps, sans préavis.
  17. En participant à ses tribunes, vous autorisez Radio Canada International à publier vos commentaires sur la toile pour un temps indéfini. Cela suppose aussi que ces messages seront indexés par les moteurs de recherche d’Internet.
  18. Radio Canada International  n’est nullement tenue de retirer vos messages du web, si un jour vous en faites la demande. Nous vous invitons donc à bien réfléchir à vos propos et aux conséquences de leur publication.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Un commentaire pour «Habiletés sociales chez les adolescents : un jeu vidéo mis au point par l’Université de Montréal»
  1. Avatar Martine Rassalle dit :

    Où peut on le trouver svp?