Le Canada, une superpuissance de l’extraction des diamants

Share

L’extraction des diamants est un secteur relativement nouveau au Canada. De Beers, chef de file mondial du diamant, a commencé la prospection au Canada au début des années 1960. En 1987, Brad Wood, un étudiant de deuxième année en géologie au service de la société, a découvert par hasard de la kimberlite, une roche volcanique qui renferme parfois des diamants, tandis qu’il pêchait dans la rivière Attawapiskat, dans les basses-terres de la baie de James, au nord de l’Ontario. Le site est aujourd’hui occupé par la mine Victor.

Mais c’est seulement en 1991 que l’Arctique canadien a révélé la richesse de son sous-sol, lorsque deux entrepreneurs géologues, Stewart Blusson et Chuck Fipke, ont mis au jour de vastes gisements de diamants dans la région du lac de Gras, dans les Territoires du Nord-Ouest.

Le géant minier anglo-australien BHP Billiton a démarré en 1998 l’extraction de diamants à la mine Ekati, située dans la région du lac de Gras, à quelque 300 km au nord-est de Yellowknife (Fipke et Blusson détiennent chacun une part de 10 pour cent dans la mine). En 2003, Rio Tinto, un autre géant britannico-australien des produits miniers et des métaux, a ouvert la mine Diavik à proximité de la mine Ekati. Puis, en 2008, c’est au tour de De Beers à creuser sa première mine canadienne au lac Snap, à environ 220 km au nord-est de Yellowknife.

L’Ontario est entré dans le cercle des producteurs de diamants canadiens en 2008, année où De Beers a démarré l’exploitation commerciale de la mine de diamants Victor, à quelque 90 km à l’ouest de la collectivité des Premières nations d’Attawapiskat, dans le nord de la province.

En moins de dix ans, le Canada s’est propulsé dans la ligue majeure des extracteurs de diamants et se classe désormais au troisième rang des producteurs dans le monde, selon la valeur des pierres brutes, derrière le Botswana et la Russie.

En 2010, le pays a produit 11,8 millions de carats de diamants bruts d’une valeur estimée à 2,4 milliards de dollars, selon Louis Perron, conseiller principal en politiques auprès du ministère des Ressources naturelles du Canada.

La production de diamants au Canada représente aujourd’hui environ 19,2 % de la production mondiale, estimée en 2010 à 133,1 millions de carats d’une valeur approximative de 12 milliards de dollars, indique M. Perron.

Carte interactive de l’exploration et de l’extraction de diamants au Canada

View Carte interactive in a larger map

 

(Légende – Point bleu : mine de diamants en exploitation; point rouge : mine de diamants inactive; point vert : projet d’exploration avancé; point jaune : projet de reconnaissance)

Correction: Ce texte de reportage a été attribué à son auteur original qui est Levon Sevunts et non à Khady Beye comme indiqué précédemment.

Share
Levon Sevunts

Levon Sevunts, Radio Canada International

Pour d’autres nouvelles du Canada et d’ailleurs, visitez le site de Radio Canada International.

Vous avez remarqué une erreur ou une faute ? Cliquez ici !

Laisser un commentaire

Note: En nous soumettant vos commentaires, vous reconnaissez que Radio Canada International a le droit de les reproduire et de les diffuser, en tout ou en partie et de quelque manière que ce soit. Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s'ils respectent la nétiquette.
Nétiquette »

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *