L’ÉTOILE MONTANTE – Ningeokuluk Teevee

Quel sera l’avenir de l’art inuit? À quoi ressemblera-t-il? Ces questions sont loin de faire l’unanimité. Mais presque tout le monde s’entend sur un point: Ningeokuluk Teevee en fera assurément partie.

Son travail attire une clientèle variée. D’un côté, les collectionneurs d’art inuit traditionnel s’arrachent ses œuvres représentant des légendes anciennes, et de l’autre, les amateurs d’art nordique plus innovateur sont séduits par ses dessins de la vie contemporaine dans le Nord.

Ningeokuluk Teevee admet qu’elle n’aime pas beaucoup donner des entrevues, car elle dit s’exprimer totalement dans son travail. Mais elle a tout de même consenti à s’asseoir avec l’équipe d’Eye on the Arctic pour discuter des effets des changements climatiques sur Cape Dorset et de la place grandissante qu’ils prennent dans son art.

Images présentées avec la permission des galeries Dorset Fine Arts, de Toronto (Ontario), et Inuit Gallery of Vancouver, de Vancouver (C.-B.).

Eilís Quinn, Regard sur l'Arctique

Eilís Quinn est une journaliste primée et responsable du site Regard sur l’Arctique/Eye on the Arctic, une coproduction circumpolaire de Radio Canada International. En plus de nouvelles quotidiennes, Eilís produit des documentaires et des séries multimédias qui lui ont permis de se rendre dans les régions arctiques des huit pays circumpolaires.

Son enquête journalistique «Arctique – Au-delà de la tragédie » sur le meurtre de Robert Adams, un Inuk de 19 ans du Nord du Québec, a remporté la médaille d’argent dans la catégorie “Best Investigative Article or Series” aux Canadian Online Publishing Awards en 2019. Le reportage a aussi reçu une mention honorable pour son excellence dans la couverture de la violence et des traumatismes aux prix Dart 2019 à New York.

Son reportage «Un train pour l’Arctique: Bâtir l'avenir au péril d'une culture?» sur l'impact que pourrait avoir un projet d'infrastructure de plusieurs milliards d'euros sur les communautés autochtones de l'Arctique européen a été finaliste dans la catégorie enquête (médias en ligne) aux prix de l'Association canadienne des journalistes pour l'année 2019.

Son documentaire multimedia «Bridging the Divide» sur le système de santé dans l’Arctique canadien a été finaliste aux prix Webby 2012.

En outre, son travail sur les changements climatiques dans l'Arctique canadien a été présenté à l'émission scientifique «Découverte» de la chaîne française de Radio-Canada, de même qu'au «Téléjournal», l'émission phare de nouvelles de Radio-Canada.

Au cours de sa carrière Eilís a travaillé pour des médias au Canada et aux États-Unis, et comme animatrice pour la série «Best in China» de Discovery/BBC Worldwide.

Twitter : @Arctic_EQ

Courriel : eilis.quinn@radio-canada.ca

Vous avez remarqué une erreur ou une faute ? Cliquez ici !

Laisser un commentaire

Note: En nous soumettant vos commentaires, vous reconnaissez que Radio Canada International a le droit de les reproduire et de les diffuser, en tout ou en partie et de quelque manière que ce soit. Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette.
Nétiquette »

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.