Retour des cygnes trompette au Yukon

Un cygne trompette à l'escale (Radio-Canada)
Un cygne trompette à l’escale (Radio-Canada)

De plusieurs régions du Canada et des États-Unis, les amoureux de la nature et surtout des oiseaux « s’envolent « vers le Yukon ces jours-ci afin de pouvoir voir et entendre les cygnes trompettes en migration vers leurs lieu de nidification en Alaska. En fait, le Yukon a mis sur pied un festival annuel autour de cette migration. A Celebration of Swans (Une fête des cygnes) s’est déroulé cette année du 13 au 21 avril.

Carl Fabiani et un ornithologue amateur. Il a fait la route de Wilkeson dans l’état américain de Washington au sud de la Colombie-Britannique jusqu’au Yukon pour assister à la migration des cygnes. « Ce sont des oiseaux magnifiques » dit-il. « De plus, tout concorde pour en faire un événement festif: le retour des beaux jours du printemps, la vie qui renaît, le retour de la lumière. »

Le Cygne trompette est l’une des plus grandes espèces de cygnes originaires d’Amérique du Nord. C’est une espèce qui a failli disparaître, qui reste menacée et qui fait l’objet de réintroductions. Le cygne trompette peut atteindre les 10 kilos, vivre une vingtaine d’années. Le mâle et la femelle s’accouplent pour la vie.   La chasse intensive au cygne trompette jusqu’au mitan du XXe siècle a presque éradiqué l’espèce.On comptait 5 000 cygnes trompette sur la côte du Pacifique en 1980. Aujourd’hui, ils seraient près de 26 000. Ces oiseaux magnifiques, au vol gracieux, sont des ambassadeurs de premier plan pour la conservation des milieux humides.

Les cygnes trompette qui font une halte au Yukon avant de poursuivre leur périple vers l’Alaska volent depuis le nord de la Californie. Cette escale yukonaise est essentielle car ils sont épuisés et ont besoin de refaire leurs forces.

Le nom de cygne trompette vient du cri que l’oiseau pousse et qui évoque le son d’une trompette.

Raymond Desmarteau, Radio Canada International

Raymond Desmarteau, Radio Canada International

Pour d’autres nouvelles du Canada et d’ailleurs, visitez le site de Radio Canada International.

Vous avez remarqué une erreur ou une faute ? Cliquez ici !

Laisser un commentaire

Note: En nous soumettant vos commentaires, vous reconnaissez que Radio Canada International a le droit de les reproduire et de les diffuser, en tout ou en partie et de quelque manière que ce soit. Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette.
Nétiquette »

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *