Whitehorse : les cloches retentissent pour parler du syndrome d’alcoolisme fœtal

Share
(iStock)
(iStock)
Plusieurs Yukonnais se sont rassemblés à 9 h 09, mardi matin, à Whitehorse pour faire retentir les cloches dans le but de sensibiliser la population au trouble du spectre de l’alcoolisation fœtale (TSAF).

Donna Jones de la société de l’alcoolisation fœtale du Yukon (Fetal Alcohol Syndrome Society) précise que l’heure choisie, 9 h 09, représente neuf mois de grossesse en bonne santé.

Le TSAF englobe les différents troubles possibles chez un enfant dont la mère a consommé de l’alcool durant sa grossesse.

La journée de sensibilisation au TSAF a été instaurée en 1999. Cependant, d’après Mme Jones, des enfants naissent encore avec des symptômes de l’alcool consommé durant la grossesse,

« Nous n’observons pas de déclin [de TSAF], car nous constatons que l’alcool est de plus en plus consommé dans notre société, » déplore-t-elle. « Nous savons que 50 % des grossesses ne sont pas planifiées, donc souvent, les femmes boivent et font la fête avant même de savoir qu’elles sont enceintes », conclut-elle.

Share
Radio-Canada

Radio-Canada

Pour d’autres nouvelles sur le Canada, visitez le site de Radio-Canada.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *