Un participant à la Yukon Quest opte pour le casque

Share
La meute de chiens de Page Drobny mène le bal au départ de la course internationale de traîneau à chiens Yukon Quest, le 4 février 2012 à Fairbanks en Alaska. (Sam Harrel / La Presse Canadienne)
La meute de chiens de Page Drobny mène le bal au départ de la course internationale de traîneau à chiens Yukon Quest, le 4 février 2012 à Fairbanks en Alaska. (Sam Harrel / La Presse Canadienne)
Le meneur de chiens Brent Sass qui a fait une commotion cérébrale l’an dernier lors de sa participation à la Yukon Quest entend porter un casque protecteur cette année.

L’Alaskien soutient s’être entraîné avec ce morceau d’équipement et qu’un incident plus tôt cette année l’a convaincu de courir avec un casque de descente de ski. Brent Sass admet toutefois qu’il n’aurait peut-être pas envisagé cette option sans son accident de l’an dernier et soutient avoir eu un peu de mal à s’habituer.

« Tu es à l’intérieur d’un casque tout le temps et après avoir mis ta capuche et ta fourrure et tout, ça rend un peu claustrophobe, mais je me suis habitué. »— Brent Sass, participant à la Yukon Quest

Il y voit même certains avantages maintenant, comme le fait qu’il peut y attacher sa lampe et un dispositif pour écouter de la musique sur la piste de course.

Brent Sass est un des 27 participants inscrits à la Yukon Quest, une course de 1600 km entre Fairbanks en Alaska et Whitehorse, dont le coup d’envoi sera donné le 7 février.

EN COMPLÉMENT

DOSSIER –  Zone Yukon Actualités yukonnaises et couvertures spéciales.

Share
Radio-Canada

Radio-Canada

Pour d’autres nouvelles sur le Canada, visitez le site de Radio-Canada.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *