COVID-19 : la banque BMO fait don d’équipements de protection individuelle aux communautés inuit du Canada

Des employés de BMO organisent un envoi d’équipement de protection individuelle pour les communautés de l’Inuit Nunangat. (BMO Financial Group)
Alors que la pandémie de COVID-19 continue de faire pression sur les communautés arctiques du Canada, l’une des plus grandes banques du pays s’associe à une organisation nationale inuit pour livrer des équipements de protection individuelle aux communautés du Grand Nord.

Du Nunatsiavut sur la côte nord du Labrador au Nunavut, en passant par le Nunavik au Québec et l’Inuvialuit dans les Territoires du Nord-Ouest, la Banque de Montréal (BMO) collabore avec l’Inuit Tapiriit Kanatami (ITK) pour distribuer du matériel sanitaire aux communautés autochtones vulnérables de l’Arctique canadien.

En tout, ce sont 113 900 masques, 563 000 lingettes et 438 gallons de désinfectant qui seront accessibles aux populations du Grand Nord. Une initiative importante pour Natan Obed, président de l’ITK qui explique que les Inuit sont particulièrement vulnérables aux effets graves de la COVID-19.

« Vulnérables, en raison des inégalités de longue date qui affectent, entre autres, la capacité de nombreux Inuit à accéder à de l’eau potable pour se laver les mains et à un logement adéquat pour s’isoler en cas d’infection à la COVID-19 suspectée ou confirmée », a indiqué Natan Obed dans un communiqué de presse transmis aux médias.

« Nous avons tous un rôle à jouer pour combler ces lacunes et je suis reconnaissant à l’équipe de BMO de cette contribution d’équipement de protection individuelle pour les régions inuit en ce moment critique. »Natan Obed, président de l’ITK

L’envoi d’équipements de protection individuelle à l’Inuit Nunangat fait partie d’un programme plus vaste de la BMO dont l’Objectif est de fournir visant à fournir du matériel sanitaire à des dizaines de communautés autochtones au Canada.

À ce titre, l’institution financière œuvre avec des dirigeants communautaires et des organisations comme l’ITK, le WASAC (Winnipeg Aboriginal Sport Achievement Centre), la Confédération des centres éducatifs culturels des Premières Nations et le Yellowquill College.

La communauté inuit d’Arviat a été l’épicentre de l’épidémie dans le territoire du Nunavut. (Jordan Konek/CBC)

Selon Mike Bonner, chef, Services bancaires aux entreprises chez BMO, ces liens ont aidé l’institution financière à identifier les besoins d’un certain nombre de communautés des Premières Nations, métisses et inuit.

« Nous entretenons des relations étroites et de longue date avec des clients et des communautés autochtones de partout au Canada par l’entremise de notre équipe Services bancaires aux Autochtones et de notre conseil consultatif pour les communautés autochtones », a-t-il ajouté.

Les autorités sanitaires du Canada rappellent que les peuples des Premières Nations qui vivent dans les réserves ont un taux d’infection au coronavirus 69 % plus élevé que le reste de la population.

Mike Bonner précise qu’à ce jour au Canada, près de 150 000 masques, 500 gallons de désinfectant et 750 000 lingettes ont été livrés aux communautés autochtones comprenant les Premières Nations, les Métis et les Inuit.

Dans son rapport annuel sur l’état de la santé publique, l’administratrice en chef de la santé publique du pays, Theresa Tam, a expliqué que ces surinfections reflétaient les inégalités existantes en matière de santé qui sont, écrit-elle, « fortement influencées par un ensemble spécifique de facteurs sociaux et économiques – des aspects comme le revenu, l’éducation, l’emploi et le logement qui déterminent la place d’un individu dans la société. »

Ismaël Houdassine, Regard sur l'Arctique

Ismaël Houdassine est diplômé en journalisme de l’Université de Montréal. Il commence sa carrière comme reporter et journaliste culturel. Avant de rejoindre l’équipe de Radio-Canada, il a collaboré durant plusieurs années pour plusieurs médias, notamment l’Agence QMI et Le HuffPost.

Vous avez remarqué une erreur ou une faute ? Cliquez ici !

Laisser un commentaire

Note: En nous soumettant vos commentaires, vous reconnaissez que Radio Canada International a le droit de les reproduire et de les diffuser, en tout ou en partie et de quelque manière que ce soit. Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette.
Nétiquette »

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.