Un comité voué à la sécurité communautaire au Yukon

Whitehorse, capitale du Yukon. (La Presse Canadienne)
Whitehorse, capitale du Yukon. (La Presse Canadienne)
Un comité voué à la sécurité communautaire vient d’être formé au Yukon.

Il s’agit d’un partenariat entre la Gendarmerie royale du Canada (GRC), le gouvernement territorial, les Premières Nations, les municipalités et de nombreux organismes.

L’initiative vise à améliorer les communications et à faciliter les interventions en matière de sécurité communautaire, particulièrement auprès des femmes et des Autochtones. Un travail d’amélioration des relations entre la GRC et divers groupes d’intérêts avait été amorcé à la suite du rapport Terrain d’entente sur la révision des services policiers, complété en 2010.

La présidence du comité sera partagée entre le ministère de la Justice, et le représentant d’un organisme partenaire dont le mandat sera de 18 mois. La coprésidence sera d’abord assurée par le conseil des Premières Nations du Yukon.

Dans un communiqué, la chef de la Première Nation Kwanlin Dun, Doris Bill, affirme que ce partenariat permettra de renforcer les initiatives de la Première Nation en matière de sécurité tout en formalisant les communications déjà existantes entre les groupes yukonnais de sécurité communautaire.

En complément
DOSSIER –  Zone Yukon Actualités yukonnaises et couvertures spéciales
Radio-Canada

Radio-Canada

Pour d’autres nouvelles sur le Canada, visitez le site de Radio-Canada.

Vous avez remarqué une erreur ou une faute ? Cliquez ici !

Laisser un commentaire

Note: En nous soumettant vos commentaires, vous reconnaissez que Radio Canada International a le droit de les reproduire et de les diffuser, en tout ou en partie et de quelque manière que ce soit. Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette.
Nétiquette »

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *