La conférence des femmes inuites du Nunavik, une tribune importante

Share
conference-femmes-inuites-nunavik-femmes-parleront-questions-touchent
L’affiche de la Conférence des femmes inuites du Nunavik, qui se tiendra à Kangirsuk du 27 au 31 mars 2017. (Saturviit)
Les femmes du Nunavik débattront le mois prochain de violence conjugale, d’agression sexuelle et de problèmes de logement lors de la conférence organisée par leur association, Saturviit, qui soulignera par la même occasion son 10e anniversaire.

Cette troisième conférence annuelle des femmes inuites du Nunavik se tiendra à Kangirsuk du 27 au 31 mars prochain.

C’est un forum où les femmes pourront s’exprimer au sujet des défis auxquels elles font face. Ce sera aussi le moment de mettre de l’avant les aspects positifs de leur vie de mère, d’entrepreneure, d’artiste, de couturière…

Communiqué de l’association Saturviit

L’association tiendra aussi son assemblée générale annuelle à ce moment.

La conférence se terminera par une grande fête, le 31 mars.

Comme Saturviit existe depuis maintenant un peu plus de 10 ans, les participantes auront l’occasion de faire le point sur les changements qui les ont touchées au cours de la dernière décennie, mais aussi de parler de leurs perspectives d’avenir, de leurs craintes et de leurs aspirations.

« Celles qui inspirent l’espoir »

Au cours de l’été 2005, alors que « la voix des femmes inuites avait été silencieuse pendant plusieurs années », selon l’organisation, des militantes de partout au Nunavik s’étaient réunies au camp de Qilalugaq, près de Puvirnituq, pour discuter des problèmes qu’elles avaient. L’exercice s’était conclu par la publication d’un manifeste et d’une série de recommandations.

Le succès de la rencontre de Qilalugaq avait convaincu ses participantes de fonder une association à leur image pour parler en leur nom. Saturviit, ce qui signifie « celles qui inspirent l’espoir », a vu le jour un an plus tard, pendant l’été 2006.

Ses représentantes prennent régulièrement part à diverses activités aux niveaux régional, provincial et national. L’association contribue également à financer des projets communautaires.

Share
Radio-Canada

Radio-Canada

Pour d’autres nouvelles sur le Canada, visitez le site de Radio-Canada.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *