OmniTRAX incapable de payer les 60 M$ nécessaires pour réparer la voie menant à Churchill

Share
omnitrax-incapable-de-payer-les-60-m-necessaires-pour-reparer-la-voie-menant-a-churchill
Le service ferroviaire entre Amery et Churchill a été suspendu pour une période indéterminée suite à de graves inondations en mai. (OmniTRAX)
Le seul chemin de fer menant à Churchill, dans le nord du Manitoba, peut être réparé d’ici la fin octobre pour 60 millions de dollars, confirme OmniTRAX Rail, l’entreprise américaine propriétaire de la voie ferrée.

Toutefois, OmniTRAX, dont le siège social se trouve à Denver, dans le Colorado, dit ne pas être en mesure de payer les réparations et se tourne vers les « parties prenantes » pour couvrir les frais.

« Le [chemin de fer] n’est tout simplement pas financièrement viable, et nous croyons qu’il s’agit d’un service public », rapporte Peter Touesnard, directeur commercial d’OmniTRAX.

Nous croyons toujours qu’il s’agit de la solution la moins coûteuse de fournir des services au Nord, tout particulièrement à Churchill, et nous croyons que le public a un rôle important à jouer là-dedans.

 Peter Touesnard, directeur commercial d’OmniTRAX

En raison de graves inondations et d’emportements causés par les eaux de crues en mai, le service ferroviaire entre Amery – à 46 km au nord-est de Gillam – et Churchill a été suspendu pour une période indéterminée.

Churchill est temporairement une collectivité isolée et n’est plus accessible par voie terrestre.

« OmniTRAX a une obligation de réparer et de maintenir sa voie ferrée, ainsi que de maintenir les services aux résidents. Nous nous attendons à ce qu’OmniTRAX s’acquitte des obligations qui sont les siennes », rapporte un porte-parole du ministre des Transports, Marc Garneau.

Si OmniTRAX ne respecte pas ses engagements, notre gouvernement devra examiner les prochaines étapes et les différentes solutions qui existent afin d’assurer que les résidents obtiennent les fournitures et les aliments dont ils ont besoin.

 Porte-parole du ministre fédéral des Transports
Un coût global imprévisible

Des notes de breffage fournies par OmniTRAX lors d’une présentation mardi font état d’une première estimation de 13 millions de dollars pour la réparation de la voie ferrée.

Toutefois, ce chiffre ne comprend pas les coûts liés à la réparation des ponts, à la main-d’oeuvre contractuelle, au logement des ouvriers, à la gestion de projet et à la location des équipements de transport ferroviaire. Les coûts d’enquête et de réparations sur des zones instables n’ont pas encore été évalués.

Le montant réel du coût du projet pourrait donc atteindre 60 millions de dollars, selon Peter Touesnard.

Nous avons un plan pour rebâtir le chemin de fer en 60 jours. Ce ne sera pas donné et ce ne sera pas facile – mais il sera tout de même faisable.

 Ron Mitchell, ingénieur responsable de l’évaluation du chemin de fer de la baie d’Hudson

Pour l’instant, l’entreprise d’ingénierie AECOM Canada a identifié 13 ponts, 68 ponceaux et 31 zones érodées par les eaux de crue qui devront être réparés.

Le président d’OmniTRAX, Merv Tweed, avait affirmé plus tôt que son entreprise n’a pas les ressources nécessaires pour payer la totalité des travaux de réfection, et a fait appel aux gouvernements provincial et fédéral pour une contribution financière.

VIDÉO
→ Écoutez les explications de Camille Gris Roy au Téléjournal Manitoba de Radio-Canada.
Share
Radio-Canada

Radio-Canada

Pour d’autres nouvelles sur le Canada, visitez le site de Radio-Canada.

Une pensée sur “OmniTRAX incapable de payer les 60 M$ nécessaires pour réparer la voie menant à Churchill

  • Avatar
    19 juillet 2017 à 20 h 44 min
    Permalink

    Que nos gouvernements se chargent d’effectuer les travaux pour depanner la population impliquee et d’un meme cout poursuivre en cours OmniTRAX pour un plein remboursement sinon saisir leur actifs aux Etats-Unies.

    Si OmniTRAX n’ont pas d’assurances pour ce genre de situation, ils ne devraient pas etre en affaires… simplement un autre Corporate Bum!

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *