La prohibition d’alcool n’est pas efficace, selon un chef autochtone des T. N.-O.

Share
la-prohibition-dalcool-nest-pas-efficace-selon-un-chef-autochtone-des-t-n-o
La prohibition d’alcool n’a pas fonctionné dans la communauté tlicho de Behchoko, aux Territoires du-Nord-Ouest, selon le chef Clifford Daniels. (Natalya Okorokova/iStock)
Un chef autochtone des Territoires du Nord-Ouest estime que les restrictions proposées pour limiter la consommation d’alcool à La Ronge, en Saskatchewan, risquent de ne pas avoir l’effet escompté.

Clifford Daniels, qui est le chef de Behchoko, une communauté Tlicho, précise que celle-ci a vu passer bon nombre de recommandations de ce genre depuis des années.

C’est un défi. Dans notre cas, cela n’a pas fonctionné.

 -Clifford Daniels, chef de la communauté Behchoko

Son discours est en réponse à 49 règles proposées par le Comité du nord, mis en place par le gouvernement de la Saskatchewan, pour contrer les crimes reliés à l’abus de boissons alcoolisées à La Ronge. Parmi ces recommandations figure l’interdiction de vendre de l’alcool dans les bars et les magasins le dimanche. Les heures d’ouvertures des commerces seraient aussi limitées de 11 h à 1 h du matin.

S’approvisionner ailleurs et autrement

M. Daniels rappelle que la communauté Behchoko n’a pas de bars ni de magasins d’alcool. Elle se trouve cependant à une heure de route de Yellowknife, ce qui permet aux gens de s’approvisionner dans cette ville.

« Les gens se constituent des réserves ou se tournent vers d’autres substances », précise-t-il en ajoutant qu’il n’existe pas suffisamment de policiers pour appliquer la loi.

Share
Radio-Canada

Radio-Canada

Pour d’autres nouvelles sur le Canada, visitez le site de Radio-Canada.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *