Les communautés autochtones du Nord canadien touchées par les feux de forêt

Share
comprendre-limpact-des-feux-de-foret-sur-les-communautes-autochtones-du-canada
Des arbres brûlés près de Old Fort, en Colombie-Britannique, le 11 juillet 2017. (Jonathan Hayward/La Presse canadienne)
Des feux de forêt brûlent toujours en Colombie-Britannique. Cela a forcé l’évacuation de dizaines de milliers de résidents qui commencent lentement à rentrer à la maison.

Des communautés, dont certaines sont autochtones, n’ont pas voulu être évacuées parce qu’elles voulaient participer aux efforts pour combattre les brasiers.

Durant les 30 dernières années, les Autochtones ont constitué 30 % des personnes évacuées par les incendies, alors qu’ils ne représentent qu’un peu plus de 3 % de la population.

Solange Nadeau est sociologue forestière principale au Service canadien des forêts. Elle explique que les feux peuvent poser des problèmes particuliers pour ceux qui vivent en régions éloignées comme les communautés autochtones, où les familles élargies vivant sous un même toit sont une pratique courante.

Des choses aussi simples que d’être sûr qu’on a assez de véhicules pour évacuer toute une famille (qui inclut souvent les aînés) parce que tout le monde voyage en même temps lors d’évacuations.

-Solange Nadeau, sociologue forestière

comprendre-limpact-des-feux-de-foret-sur-les-communautes-autochtones-du-canada
Les feux de forêt au Canada entre 1980 et 2015, dont la superficie finale est supérieure à 200 hectares. Ces feux représentent la majeure partie (environ 97%) de la superficie totale brûlée. (Ressources naturelles Canada)
Et dans le Nord?

Les communautés autochtones du Nord vivent des problèmes particuliers à cause de leur isolement. Elles font notamment face à des défis logistiques lors des évacuations, comme le manque d’infrastructures ou de voies terrestres praticables.

Il y a des communautés qui ont dû être évacuées qui sont accessibles seulement en avion, l’été.

-Solange Nadeau, sociologue forestière

ENTREVUE
Écoutez les explications de Solange Nadeau, sociologue forestière au Service canadien des forêts, dans cet entretien avec Maryse Jobin de Radio Canada International.

Share
Maryse Jobin, Radio Canada International

Maryse Jobin, Radio Canada International

Pour d’autres nouvelles du Canada et d’ailleurs, visitez le site de Radio Canada International.

Vous avez remarqué une erreur ou une faute ? Cliquez ici !

Laisser un commentaire

Note: En nous soumettant vos commentaires, vous reconnaissez que Radio Canada International a le droit de les reproduire et de les diffuser, en tout ou en partie et de quelque manière que ce soit. Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette.
Nétiquette »

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *