Première visite officielle de la gouverneure générale du Canada au territoire nordique du Yukon

La gouverneure générale, Julie Payette, à fait une visite d’un jour à Whitehorse, capitale du Yukon dans le nord-ouest du Canada, jeudi. (Dave Croft/Radio-Canada)
La gouverneure générale du Canada, Julie Payette, était à Whitehorse (capitale du Yukon, dans le nord-ouest du pays) jeudi pour se présenter aux Yukonnais et aux dirigeants du territoire.

L’ancienne astronaute a déjà visité le Yukon à quelques reprises, mais c’était sa première visite depuis son assermentation en octobre 2017.

« Comme c’est ma première visite comme gouverneure générale, il y a plus de protocole, s’est-elle excusée. Mais pour la prochaine, j’aimerais être partout où le Yukon est le Yukon, avec ses gens et sur le terrain. »

Julie Payette a rencontré la commissaire du Yukon, Angélique Bernard, puis s’est rendue à l’Assemblée législative pour y rencontrer Peter Johnston, le grand chef du Conseil des Premières Nations du Yukon ainsi que le premier ministre Sandy Silver.

Plus tard en journée, la gouverneure générale s’est rendu au Collège du Yukon et à son Centre for Northern Innovation and Mining, où elle y a rencontré des enseignants et des membres de l’administration.

Selon elle, le Nord canadien sera un endroit important pour comprendre les changements qui seront engendrés par le réchauffement de la planète.

« Le fait que le Collège du Yukon deviendra une université dans quelques années va dans ce sens, avec le savoir, les faits et les preuves, a affirmé la gouverneure générale. Nous pourrons ainsi prendre de meilleures décisions et c’est ce que vous faites. »

Avec des informations de CBC North

Radio-Canada

Radio-Canada

Pour d’autres nouvelles sur le Canada, visitez le site de Radio-Canada.

Vous avez remarqué une erreur ou une faute ? Cliquez ici !

Laisser un commentaire

Note: En nous soumettant vos commentaires, vous reconnaissez que Radio Canada International a le droit de les reproduire et de les diffuser, en tout ou en partie et de quelque manière que ce soit. Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette.
Nétiquette »

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *