La petite École Pirurvik du Nunavut remporte le Prix Inspiration Arctique d’un million de dollars

Le programme de petite enfance de l’École Pirurvik au Nunavut a remporté un million de dollars. (Nelly Albérola/Radio-Canada)
Le programme de petite enfance de l’École Pond Inlet, au Nunavut, (est de l’Arctique canadien) est le grand vainqueur du Prix Inspiration Arctique. En tout, cinq des dix finalistes ont été primés et se sont partagés près de 2,6 millions de dollars.

La codirectrice de l’École Pirurvik, Tessa Lochhead, n’en revient pas. « Nous ne pensions pas pouvoir arriver jusqu’ici, dit-elle encore sous le choc de la nouvelle. Notre rêve était d’ouvrir ce programme de petite enfance à Pond Inlet. »

« Nous allons pouvoir développer le programme dans sept collectivités des trois régions du Nunavut. »

Tessa Lochhead, codirectrice de l’École Pirurvik

Le projet s’appuie sur une pratique traditionnelle inuite permettant aux enfants de trois mois à cinq ans d’apprendre à leur rythme, choisissant des sujets qui les intéressent en fonction de leur curiosité naturelle. « Nous apprenons de plus en plus à quel point des bases solides sont importantes pour l’enfant, explique la codirectrice. Il les gardera toute sa vie. »

À l’École Pirurvik de Pond Inlet, les enfants apprennent à leur rythme selon une pratique traditionnelle inuite. (Tessa Lochhead/École Pirurvik)
Les trois projets en compétition pour le grand prix
  • Northern Compass : Le programme panterritorial souhaite aider les habitants du Nord à faire la transition vers l’enseignement postsecondaire et leur carrière.
  • Pirurvik – Un lieu de croissance: Éducation de la petite enfance pour les habitants du Nunavut : Le programme d’éducation préscolaire, basé au Nunavut, propose des programmes adaptés à la culture.
  • Uqarluta Inuinnaqtun – Parlons Inuinnaqtun : Le programme de revitalisation linguistique propose une immersion à temps plein en Inuinnaqtun dans chaque communauté participante, un programme de mentorat et un projet de documentation de la langue.
Autres catégories

Quatre autres programmes ont reçu une bourse de 500 000 $ ou moins pour développer leurs idées. Le projet Nunami Sukuijainiq a obtenu 466 000 $ pour son programme d’éducation scientifique à destination des jeunes de toutes les communautés inuites du Nunavik, la région inuite du Nord québécois.

« Nous avons maintenant les moyens d’accepter tout le monde », a déclaré Anita Annanack, membre de l’équipe du projet. Leur objectif est de réaliser des camps d’été dans l’Arctique, axés sur les ressources locales et l’impact des changements climatiques.

Le projet Nunami Sukuijainiq propose des camps d’été pour tous les jeunes des communautés inuites du Nunavik. (Nelly Albérola/Radio-Canada)

L’association d’artistes et d’artisans autochtones du Nord, qui travaille autour des techniques traditionnelles, et le projet Tr’ondëk Hwëch’in de construction d’une serre, capable de fournir des fruits et légumes pendant dix mois de l’année, ont chacun reçu 500 000 $.

Le député fédéral du Yukon, Larry Bagnell, a profité de l’événement pour annoncer que le gouvernement ajoutait 500 000 $ à ce projet agricole. « Les changements climatiques ont un impact sur notre nourriture traditionnelle et augmentent le prix des bons produits frais », a-t-il rappelé.

« Ce projet est une solution locale à l’insécurité alimentaire du territoire. »

Larry Bagnell, député fédéral du Yukon

Enfin, le projet From Scrap to Art repart avec la bourse jeunesse de 100 000 $.

Tous les gagnants du 7e Prix Inspiration Arctique. (Nelly Albérola/Radio-Canada)
Première dans le Nord

La cérémonie qui décerne le Prix Inspiration Arctique s’est déroulée mardi soir, au Centre d’Arts du Yukon, à Whitehorse. C’est la première fois en sept ans d’existence qu’elle se tenait dans le Nord.

Le Prix Inspiration Arctique est la bourse la plus importante du pays offerte à des projets qui mettent en valeur l’Arctique canadien.

Nelly Albérola, Radio-Canada

Pour d’autres nouvelles sur le Canada, visitez le site de Radio-Canada.

Vous avez remarqué une erreur ou une faute ? Cliquez ici !

Laisser un commentaire

Note: En nous soumettant vos commentaires, vous reconnaissez que Radio Canada International a le droit de les reproduire et de les diffuser, en tout ou en partie et de quelque manière que ce soit. Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette.
Nétiquette »

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.