Les bureaux de l’Agence du revenu du Canada ouverts simultanément dans les trois territoires nordiques

Share
Le centre de Service Canada à Iqaluit accueillera le nouveau bureau de l’Agence de revenu du Canada. (Claudiane Samson/Radio-Canada)
L’Agence de revenu du Canada a officiellement ouvert, lundi, un bureau dans chaque capitale des trois territoires du Nord, à temps pour la saison des déclarations de revenus.

Chaque bureau compte trois employés appuyés par des bénévoles qui offriront un soutien aux habitants ou aux entreprises pour remplir leurs déclarations.

L’initiative vise à encourager les habitants des territoires à remplir leur déclaration et à éviter de faire des erreurs. En effet, celles-ci proviennent de la complexité des déductions pour les habitants de régions éloignées, dit le ministère.

Les services ont aussi une ligne téléphonique spécialisée sur les déductions offertes aux habitants des territoires.

Les équipes seront appelées à se déplacer dans les différentes collectivités où la connectivité Internet peut être moins performante pour y offrir des ateliers.

À Iqaluit, un interprète en inuktitut a été ajouté à l’équipe. Au Nunavut, les responsables ont affirmé en conférence de presse avoir déjà 19 bénévoles inscrits et 14 autres à l’étude pour les semaines à venir.

Le député des T.N.-O., Michael McLeod, la ministre de Revenu national, Diane Lebouthillier, et la mairesse de Yellowknife, Rebecca Alty, ont procédé à l’inauguration officielle. (Gabriela Panza/Beltrandi/Radio-Canada)

La ministre de l’Agence du revenu du Canada, Diane Lebouthillier, a affirmé, depuis Yellowknife (Territoires du Nord-Ouest), que ces annonces visent à répondre directement aux commentaires entendus par les représentants des territoires à l’automne. L’amélioration des services est sa priorité, a-t-elle dit.

De son côté, le député fédéral des T.N.-O., Michael McLeod, a affirmé qu’il reçoit tous les mois des appels de personnes mécontentes de leurs contacts avec l’Agence du revenu du Canada.

« Ces gens ont de la difficulté à remplir leur déclaration, ce qui peut causer d’autres difficultés comme celles de ne pas recevoir l’Allocation canadienne pour enfants ou d’autres programmes que le gouvernement fédéral gère à partir des déclarations de revenu personnel. »

Michael McLeod, député des Territoires du Nord-Ouest
« Une bonne nouvelle »

Plusieurs intervenants et dignitaires ont assisté à chacune des inaugurations, notamment les députés des régions et les maires des capitales ou des représentants d’organismes.

Selon Valérie Hélène Gagnon, directrice de l’organisme de développement économique francophone Carrefour Nunavut, les entrepreneurs du territoire sont souvent de petites entreprises en démarrage. Leurs propriétaires n’ont pas toutes les connaissances en fiscalité pour comprendre les particularités du Nord ni l’argent pour obtenir des services professionnels.

Valérie Hélène Gagnon, directrice générale de l’organisme de développement économique francophone Carrefour Nunavut, tenait à assister à l’ouverture officielle d’un nouveau bureau à Iqaluit. (Claudiane Samson/Radio-Canada)
« Il y a beaucoup de ressources qui sont disponibles au Sud, mais souvent […] il nous manque énormément d’informations qui ne sont pas dans le programme standard. Donc. on est content d’avoir la collaboration de quelqu’un qui va pouvoir nous aiguiller à même le territoire pour les personnes et pour les entreprises. »

Valérie Hélène Gagnon, directrice générale, Carrefour Nunavut
Des changements peut-être à venir

Lors de sa visite à Whitehorse, au Yukon, l’été dernier, la ministre Diane Lebouthillier avait affirmé avoir l’intention de recommander des « modifications visant à réduire la complexité des déductions pour les habitants du Nord, particulièrement en ce qui a trait au volet sur les déplacements ».

Le communiqué de presse publié à l’occasion de l’ouverture des bureaux. lundi, souligne que des modifications réglementaires pourraient être apportées, mais qu’aucune déclaration sur ces changements n’a été expressément présentée.

En 2016, 15 % des contribuables du Yukon et 13 % de ceux des Territoires du Nord-Ouest et du Nunavut ont reçu un avis de nouvelle cotisation après avoir rempli leur déclaration, comparativement à 9 % seulement des contribuables à l’échelle nationale.

Share
Radio-Canada

Radio-Canada

Pour d’autres nouvelles sur le Canada, visitez le site de Radio-Canada.

Vous avez remarqué une erreur ou une faute ? Cliquez ici !

Laisser un commentaire

Note: En nous soumettant vos commentaires, vous reconnaissez que Radio Canada International a le droit de les reproduire et de les diffuser, en tout ou en partie et de quelque manière que ce soit. Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s'ils respectent la nétiquette.
Nétiquette »

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *