Une ville du Nord canadien face aux changements climatiques

À Yellowknife, Mike Mitchell montre ce qui reste du château de glace du Snowking Winter Festival. Cette année, la chaleur a forcé la fermeture du site plus tôt que prévu. (Chantal Srivastava/Radio-Canada)
Le Grand Nord canadien subit de plein fouet les effets des changements climatiques. La journaliste Chantal Srivastava s’est rendue dans les Territoires du Nord-Ouest, dans le centre de l’Arctique canadien, pour rendre compte de cette nouvelle réalité.

À Yellowknife, capitale territoriale, les effets des changements climatiques sont bien visibles, et leurs répercussions sur la faune et la population, bien tangibles.

Le stationnement de l’Assemblée législative des Territoires du Nord-Ouest est affecté par la fonte du pergélisol. (Chantal Srivastava/Radio-Canada)

La fonte du pergélisol affecte les rues et les bâtiments. Et cette année, la fonte hâtive de la glace sur le Grand lac des Esclaves a forcé la clôture du Snowking’s Winter Festival deux semaines plus tôt que prévu.

Les Premières Nations sont également touchées par le dégel, qui amincit la glace sur les lacs, mettant alors parfois leur vie en danger.

Les années lumière, Radio-Canada

Pour d’autres nouvelles sur le Canada, visitez le site de Radio-Canada.

Vous avez remarqué une erreur ou une faute ? Cliquez ici !

Laisser un commentaire

Note: En nous soumettant vos commentaires, vous reconnaissez que Radio Canada International a le droit de les reproduire et de les diffuser, en tout ou en partie et de quelque manière que ce soit. Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette.
Nétiquette »

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.