Nord-ouest du Canada : Un autre été sans tramway à Whitehorse

Share
e tramway au centre-ville de Whitehorse est une attraction touristique importante le long du fleuve Yukon. (Claudiane Samson/Radio-Canada)
Comme il y a deux ans, le tramway de Whitehorse restera immobile cet été sur les rails le long du fleuve Yukon.

La ministre du Tourisme et de la Culture, Jeanie Dendys, a affirmé lors des débats de l’Assemblée législative, mardi, que les investissements nécessaires sont trop élevés.

Pendant la dernière décennie, la ministre estime que le territoire a investi plus de deux millions de dollars principalement pour la réfection des rails.

En 2017, des travaux importants de réfection des rails ont été entamés pour remplacer les traverses de bois en décomposition. (Claudiane Samson/Radio-Canada)

Depuis 2017, c’est le musée MacBride qui assure l’exploitation du tramway, mais c’est le territoire qui en est propriétaire et qui en finance l’exploitation.

« Étant donné notre cadre financier et nos nombreuses pressions financières, le gouvernement du Yukon a décidé de cesser le financement du tramway. […] Le territoire a investi dans le but que le tramway devienne autonome financièrement, mais ça n’est pas arrivé. »

Jeanie Dendys, ministre Tourisme et Culture
Une déception du côté du musée

Le président du musée MacBride, Rick Nielsen, soutient que le tramway attirait jusqu’à 15000 passagers, au cours de l’été, et que l’annonce est d’autant plus décevante que le musée n’attendait, dit-il, qu’un peu plus de 100 000 $ en contribution financière pour l’exploitation du tramway cette année.

« Le tramway était très populaire. […] C’est une surprise, mais le gouvernement visiblement a d’autres priorités. Il est décevant que [le tramway] n’ait pas fait partie de la liste. »

Le président rappelle que la ville de Whitehorse a également contribué au succès du tramway en relocalisant entre autres les rails.

« C’est quelque chose que de nombreux Yukonnais croyaient serait là pendant longtemps. C’est décevant. Espérons que le territoire va reconsidérer le financement et que le tramway puisse reprendre du service. »

Rick Nielsen, président du musée MacBride

Rick Nielsen affirme maintenant avoir de nombreuses traverses de bois qui devront probablement être vendues.

Share
Radio-Canada

Radio-Canada

Pour d’autres nouvelles sur le Canada, visitez le site de Radio-Canada.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *