Étudier l’océan Arctique à bord d’un brise-glace canadien

Le brise-glace Louis S. St-Laurent, de la Garde côtière canadienne, en Nouvelle-Écosse, dans le Canada atlantique. (Andrew Vaughan/La Presse canadienne)
Une équipe de scientifiques canadiens, américains et japonais mettra le cap mardi vers Kugluktuk, une communauté du Nord canadien, pour recueillir des informations sur les écosystèmes de l’Arctique.

Céline Guéguen est chercheuse et professeure de chimie à l’Université de Sherbrooke, dans le sud du Québec. Chaque année depuis 15 ans, elle monte avec d’autres experts à bord du Louis S. St-Laurent, le brise-glace le plus puissant du Canada, pour étudier la composition chimique de l’océan Arctique. Elle en discute avec Franco Nuovo lors de son passage à l’émission radio Dessine-moi un dimanche.

Dessine-moi un dimanche, Radio-Canada

Dessine-moi un dimanche, Radio-Canada

Pour d’autres nouvelles sur le Canada, visitez le site de Radio-Canada.

Vous avez remarqué une erreur ou une faute ? Cliquez ici !

Laisser un commentaire

Note: En nous soumettant vos commentaires, vous reconnaissez que Radio Canada International a le droit de les reproduire et de les diffuser, en tout ou en partie et de quelque manière que ce soit. Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette.
Nétiquette »

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *