Une baleine noire trouvée morte dans le golfe du Saint-Laurent. La baleine noire est une espèce en voie de disparition au Canada. Pêches et Océans Canada estime qu’il n’en reste qu’environ 500 dans le monde. Photo : Pêches et Océans Canada

Milliards d’exportations en jeu : le Canada doit prouver aux États-Unis que ses pêcheurs ne tuent pas les baleines

Le Canada doit soumettre ce mois-ci aux États-Unis un rapport d’étape décrivant les mesures prises pour protéger les baleines et les mammifères marins afin de maintenir ouvert son accès au lucratif marché américain des fruits de mer.

Selon les vétérinaires qui ont procédé à la nécropsie, cette troisième baleine noire de l’Atlantique Nord retrouvée morte cette année dans le golfe du Saint-Laurent aurait été tuée après une collision avec un navire. PHOTO : RADIO-CANADA / BRIAN HIGGINS

Ce rapport sur les activités de 200 entreprises de pêches canadiennes constitue le premier test de la capacité du Canada à satisfaire aux exigences de la Marine Mammal Protection Act (MMPA) des États-Unis. Il sera présenté après que six baleines noires ont été retrouvées mortes dans les eaux canadiennes cette année.

La mort de seulement l’une d’entre elles est directement attribuée aux activités de pêche, mais le Canada vient une nouvelle fois, lundi soir, d’annoncer des mesures supplémentaires pour protéger les baleines noires de l’Atlantique Nord.

Les plus grandes menaces pour la survie de l’espèce sont les collisions avec des navires et l’empêtrement dans l’équipement de pêche. 

Les mesures prises par le Canada pour baliser l’action des pêcheurs

(Maxime Corneau/Radio-Canada)

Pêches et Océans Canada a adopté des mesures durant la dernière année pour réduire, notamment, le risque de collisions entre des bateaux de pèche et les baleines noires, ainsi que l’enchevêtrement de ces dernières dans des cordages de pêche.

On impose aux pêcheurs du pays une réduction de la quantité de cordages qui flottent à la surface, et le respect de zones d’exclusion dans le golfe du Saint-Laurent.

L’une de ces zones est fixe et d’autres peuvent être créées pendant la saison au gré de l’observation des baleines. Pêches et Océans Canada a aussi annoncé que ces zones d’exclusion s’appliqueraient maintenant aux homardiers.

Plusieurs reprochent au Canada d’avoir réagi avec trop d’empressement aux pressions américaines…

En 2017, les engins de pêche au crabe des neiges du Canada ont été établis comme la cause d'au moins 2 des 12 décès de baleines noires de l'Atlantique Nord dans le golfe du Saint-Laurent. (NOAA)

Des milliards de dollars d’exportations en jeu

D’ici le 1er janvier 2022, tous les pays dont les pêches interagissent avec les mammifères marins qui exportent vers les États-Unis devront démontrer qu’ils ont des mesures de protection qui sont identiques ou d’une efficacité comparable aux mesures prises aux États-Unis.

Il incombe aux pays de prouver que leurs programmes et leurs mesures de lutte contre les prises non intentionnelles de mammifères marins respectent les normes américaines.

Une réaction des Américains au rapport canadien est attendue en septembre. Un échec pourrait être catastrophique. Le Canada est le plus important fournisseur de produits de la mer en valeur aux États-Unis, avec 4,3 milliards de dollars en 2017. Les ventes de homard totalisaient 2,1 milliards de dollars et celles de crabe 1 milliard de dollars.

LISEZ AUSSI : 3 espèces de baleines, dont 2 parmi les plus grandes du monde, sont en péril en eaux canadiennes

Rorqual commun © Wade Hughes (Groupe CNW/Comité sur la situation des espèces en péril au Canada)

RCI avec les informations de Paul Withers de CBC News et la contribution de Francis Pilon, Louis Mills, Guillaume Dumas, Maude Rivard, Nicolas Steinbach et Michèle Brideau de Radio-Canada

En complément

Le Canada interdit la captivité des baleines et dauphins, mais il y aura des exceptions – RCI 

Le Canada veut sauver ses épaulards de l’extinction – RCI 

Droits des animaux : un pas dans la bonne direction pour le requin – RCI 

Catégories : Économie, Environnement, International, Politique
Mots-clés : , , , , , , , , ,

Vous avez remarqué une erreur ou une faute ? Cliquez ici !

Pour des raisons indépendantes de notre volonté et, pour une période indéterminée, l'espace des commentaires est fermé. Cependant, nos réseaux sociaux restent ouverts à vos contributions.