Dans le cadre de la lutte contre la COVID-19, l’armée canadienne vient aider le personnel soignant dans plusieurs résidences pour aînés du Québec. (Crédit photo : Radio-Canada/Ivanoh Demers)

Les militaires canadiens en renfort à Montréal

Le gouvernement fédéral a déployé environ 200 militaires de la garnison Valcartier pour soutenir le personnel de la santé de résidences pour aînés en proie à la COVID-19 dans la grande région de Montréal. Un second contingent de 200 militaires pourrait être ajouté au cours des prochains jours.

Ces militaires demandés en renfort par le gouvernement du Québec viennent prêter main-forte auprès de six centres d’hébergement et de soins de longue durée (CHSLD) en grande difficulté de la métropole. La province connaît plusieurs foyers d’éclosions au virus et un manque de personnel au même titre que l’Ontario qui a également demandé la contribution de l’armée.

Même si les militaires possèdent une formation de base en premiers soins, le premier ministre Justin Trudeau a précisé qu’il ne s’agissait pas « d’une solution à long terme ». Lors de son point de presse quotidien du 23 avril dernier, M. Trudeau a déclaré qu’au Canada, ce n’était pas le rôle des militaires de prendre soin des aînés.

Auparavant, le fédéral avait également consenti d’envoyer les Rangers des Forces armées dans une dizaine de communautés nordiques de la Basse-Côte-Nord afin de lutter contre la propagation du coronavirus.

Avec Radio-Canada, La Presse canadienne

Lire aussi :

L’Armée canadienne ira dans les centres de soins de longue durée du Québec

Préposés d’aide à domicile au Québec : une armée ignorée en période de crise?

COVID-19 : l’armée au pays reçoit l’ordre de s’attaquer à une « planification prépandémique »

Catégories : Société
Mots-clés : , , ,

Vous avez remarqué une erreur ou une faute ? Cliquez ici !

Pour des raisons indépendantes de notre volonté et, pour une période indéterminée, l'espace des commentaires est fermé. Cependant, nos réseaux sociaux restent ouverts à vos contributions.