Oscars 2021 : le Canada perd son représentant, mais pas la course

Une scène du film « La nuit des rois ». (Photo : LES FILMS DU LOSANGE)

Alors que le film représentant le Canada à la course aux Oscars n’a finalement pas été retenu, les Canadiens peuvent encore fonder leurs espoirs dans La nuit des rois (Night of Kings), un long métrage coproduit par des Montréalais. 

Le parcours hollywoodien du film québécois 14 jours 12 nuits a pris fin mardi lorsque l’Académie des arts et des sciences du cinéma a annoncé les 15 demi-finalistes sélectionnés dans la catégorie du meilleur film international.

Il suit le tragique destin du long métrage Funny Boy, de la réalisatrice Deepa Mehta, qui a été disqualifiée en décembre dernier. Les juges avaient conclu que le film ne répondait pas « aux critères d’admissibilité de l’académie pour la catégorie du film international en raison de la quantité de dialogue en anglais dans le film ».

Téléfilm Canada avait alors dû sélectionner un second film pour représenter les espoirs du pays. 14 jours 12 nuits raconte l’histoire d’Isabelle, une mère qui se rend au Vietnam, pays d’origine de sa fille adoptive décédée dans un accident. Elle y fait la rencontre de la mère biologique avec qui elle se lie d’amitié.

Une coproduction française, sénégalaise et canadienne

Malgré ces deux disqualifications, il reste des chances de voir l’expertise canadienne rayonner à Hollywood. La nuit des rois a beau représenter le Sénégal sur le papier, le long métrage est aussi coproduit par la France et le Canada.

C’est par l’intermédiaire de Périphéria, une société de production montréalaise et la compagnie montréalaise Axia Films qui distribue le film que le Canada reste en lice.

Le film se déroule à la MACA, la prison d’Abidjan, l’une des plus surpeuplées d’Afrique de l’Ouest.

« Vieillissant et malade, le détenu Barbe Noire est un caïd de plus en plus contesté », peut-on lire dans le synopsis.

« Pour conserver son pouvoir, il renoue avec la tradition de “Roman”, un rituel qui consiste à obliger un prisonnier à raconter des histoires durant toute une nuit. Un jeune pickpocket est désigné. Or Roman ne sait pas raconter, mais il est hanté par une seule histoire : celle de Zama King, une légende urbaine qu’il commence à relater (et à inventer) pendant plusieurs heures, au péril de sa vie… »

La nuit des rois n’est pas encore sorti officiellement, mais il a déjà été présenté au festival du film Sundance, au Festival international du film de Toronto et au Festival international du film de Venise.

Sa sortie officielle est prévue en format numérique pour le 5 mars.

Parmi les autres films qui sont toujours en lice, on retrouve Alcootest (Danemark), Deux (France), I’m No Longer Here (Mexique) et Hope (Norvège).

Les cinq finalistes pour l’Oscar du meilleur film international seront annoncés en même temps que l’ensemble des nominations, le 15 mars.

La cérémonie des Oscars aura lieu le 25 avril.

À lire aussi :

Articles non trouvés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Partagez

RCI • Radio Canada International

Luc Simard
– Directeur, Diversité et Relations Citoyennes de Radio-Canada

Vidéos
Mississippi
Artistes noirs, musiques d’ici • Khady Beye

Votre avis sur le Mois de l'Histoire des Noirs

Le mois de l'Histoire des Noirs n'est célébré qu'en Amérique du Nord et dans le Royaume-Uni. Pensez-vous que ce devrait-être un événement célébré partout dans le monde?

Voir les résultats