Un parlementaire du Yukon accusé de propager de fausses informations au sujet des ours polaires

Une ourse et ses oursons. (La Presse Canadienne)
Une ourse et ses oursons. (La Presse Canadienne)

Un chercheur environnementaliste affirme que le député Ryan Leef qui siège au parlement territorial à Whitehorse refuse de reconnaître les conclusions scientifiques en matière de réchauffement climatique. Ryan Leef est en train de se faire un nom sur la scène nationale en affirmant haut et fort que les ours polaires ne sont pas affectés par le réchauffement climatique, réponse qu’il a donné à un de ses commettants qui s’interrogeait sur les conditions de vies des ours dans un proche avenir.

Il affirme que les évaluations actuelles qu’il y aurait de 20 000 à 25 000 ours polaires à l’état sauvage. Toujours selon ses dires, ce serait le quadruple des ours d’il y a 40 ans. Le député Leef ajoute que les études aux résultats pessimistes quant à l’avenir des ours polaires contiennent des erreurs profondes. Il aurait même ajouté que « la recherche à ce jour est non scientifique et devrait ne pas être considérée par les décideurs politiques.»

Steven Amstrup, chercheur en chef d’un groupe de conservation naturelle appelé  « Polar Bears International » affirme pour sa part que les commentaires du député Leef sont à tout le moins troublants. Il ajoute que ce n’est pas ce qui arrivera plus tard qui importe, c’est aujourd’hui que le problème est crucial.

« Il en va de la population mondiale comme de celle des ours » dit Steven Amstrup. « La croissance est là chez les humains et, même s’il y a plus d’ours polaires aujourd’hui, rien n’indique que ce sera le cas demain si nous ne changeons pas nos façons de vivre. »

Steven Amstrup ajoute enfin que le député Ryan Leef émet ces commentaires et arrive à ces conclusions en se basant sur un groupe de personnes, influentes il va de soi, qui nient les effets des changements climatiques.

Raymond Desmarteau, Radio Canada International

Raymond Desmarteau, Radio Canada International

Pour d’autres nouvelles du Canada et d’ailleurs, visitez le site de Radio Canada International.

Une pensée sur “Un parlementaire du Yukon accusé de propager de fausses informations au sujet des ours polaires

  • Avatar
    jeudi 2 mai 2013 à 18:46
    Permalink

    « Un chercheur environnementaliste affirme que le député Ryan Leef qui siège au parlement territorial à Whitehorse »

    Non ! Ryan Leef ne siège pas à l’Assemblée Législative du Yukon ! Ryan Leef est député du Yukon, à Ottawa.

    Répondre
Vous avez remarqué une erreur ou une faute ? Cliquez ici !

Laisser un commentaire

Note: En nous soumettant vos commentaires, vous reconnaissez que Radio Canada International a le droit de les reproduire et de les diffuser, en tout ou en partie et de quelque manière que ce soit. Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette.
Nétiquette »

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *