Héritage de la Ruée vers l’or de Dawson City – Péril en la demeure

(Heather Avery / CBC)
(Heather Avery / CBC)

Le territoire nordique du Yukon au Canada a 115 ans aujourd’hui et les célébrations entourant cet anniversaire se focalisent autour de Dawson City, site de l’origine de l’historique Ruée vers l’or du Klondike (Klondike Gold Rush).

Par contre, certains secteurs historiques pourraient être en péril suite à la décision du gouvernement fédéral canadien de sabrer dans le budget annuel de Pars Canada. Les employés mis à pied à Dawson City s’occupaient de l’entretien et de la réparation des vieux buildings historiques du Parc historique international de la Ruée-vers-l’Or-du-Klondike.

La Ruée vers l’or du Klondike a poussé plus de 40 000 personnes vers les rivières du nord, avec mules, chevaux et charrettes, en quête de pépites d’or avec leurs écuelles qu’ils et elles brassaient inlassablement, à l’affût de la richesse espérée. Quand la grande majorité s’est retrouvée gros Jean comme devant, l’exode inverse s’est produit, les prospecteurs déçus et déchus laissant saur place l’essentiel de ce qu’ils avaient emporté au début de l’aventure.

Longtemps après la Ruée vers l’or, la recherche du métal jaune s’est poursuivie mais de façon industrielle.

De nos jours, des groupes communautaires essaient de préserver la majorité de ces sites. Certaines personnes à Dawson City espèrent que tout le secteur minier de la Ruée vers l’or soit déclaré de site du patrimoine mondial de l’UNESCO.

Raymond Desmarteau, Radio Canada International

Raymond Desmarteau, Radio Canada International

Pour d’autres nouvelles du Canada et d’ailleurs, visitez le site de Radio Canada International.

Vous avez remarqué une erreur ou une faute ? Cliquez ici !

Laisser un commentaire

Note: En nous soumettant vos commentaires, vous reconnaissez que Radio Canada International a le droit de les reproduire et de les diffuser, en tout ou en partie et de quelque manière que ce soit. Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette.
Nétiquette »

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *