Les refuges de Whitehorse débordent en raison du temps froid

Share
Le centre-ville de Whitehorse. (Radio-Canada)
Le centre-ville de Whitehorse. (Radio-Canada)
Le mercure est descendu en dessous de la barre de -30°C dans la capitale yukonnaise, forçant plus de gens à faire appel aux refuges de Whitehorse.

La vie des sans-abri du Nord se complique en hiver selon la directrice administrative du groupe Blood Ties Four Directions, qui offre du soutien aux personnes qui vivent avec le VIH ou l’hépatite C.

Patricia Bacon explique que lorsqu’il fait trop froid pour dormir à l’extérieur, les itinérants et les personnes démunies doivent parfois faire des choix peu sécuritaires.

« Les gens dorment sur le divan de ceux qui veulent bien les accueillir, mettant parfois leur sécurité personnelle et sexuelle en danger, ainsi que leur bien-être dans certains cas », souligne-t-elle.

Wendy Carlick qui fait appel au refuge de l’Armée du Salut pendant l’hiver note qu’il est très achalandé ces jours-ci.

« Il y a quelques jours, il y avait tellement de monde que nous avons dû trouver des chaises supplémentaires », note-t-elle.

Un sondage réalisé en 2011 a dénombré 106 sans-abri permanents à Whitehorse et 600 personnes vulnérables.

Ces données n’ont pas beaucoup changé, selon Patricia Bacon.

Share
Radio-Canada

Radio-Canada

Pour d’autres nouvelles sur le Canada, visitez le site de Radio-Canada.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *