Énergie Yukon présente un nouveau plan pour le remplacement de ses génératrices

Share
Les bureaux administratifs d'Énergie Yukon.  (Christian Molgat / Radio-Canada)
Les bureaux administratifs d’Énergie Yukon. (Christian Molgat / Radio-Canada)
Énergie Yukon a déposé une version modifiée de son projet pour remplacer deux de ses génératrices au diesel par deux nouvelles fonctionnant au gaz naturel.

Ce plan fera l’objet d’une révision publique de 30 jours qui pourrait être prolongée de 30 jours, selon la demande.

Énergie Yukon a dû déposer une nouvelle version de son projet, car elle n’a pas réussi à louer des terres de la compagnie ferroviaire White Pass & Yukon Route comme prévu.

La semaine dernière, l’office d’évaluation environnementale et socio-économique du Yukon (YESAB) a suspendu la révision publique du projet original de 34 millions de dollars parce que des détails clefs du plan dépendaient de cet accès.

Le président de YESAB, Stephen Mills, croit que Énergie Yukon aurait pu éviter ce contretemps en indiquant avant le début des consultations que l’entente de location n’était pas signée.

« S’ils nous en avaient fait part à temps, car nous savons qu’ils avaient l’information alors que nous étions à examiner la pertinence du projet, nous n’en serions pas là », a-t-il affirmé.

Le nouveau plan prévoit l’usage d’une plus petite parcelle de terre, de nouvelles méthodes de drainage et de pare-vapeurs plus élevés.

Énergie Yukon veut remplacer ses génératrices, car elles sont trop anciennes et que de nouvelles génératrices lui permettraient d’économiser environ trois millions de dollars par an.

Share
CBC News

CBC News

Pour d’autres nouvelles sur le Canada, visitez le site de Radio-Canada.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *