Parcourir un vingtième de la circonférence de la terre en ski de fond

Share
Ski de fond en forêt. (iStockPhoto)
Ski de fond en forêt. (iStockPhoto)
Une course de 2000 km en ski de fond de Montréal au Québec à Kuujjuaq au Nunavik

Une folle aventure se dessine pour quatres aventuriers Québécois. Alors que nous nous dirigeons tout droit vers les plus frigides températures de l’hiver, ils vont bientôt tenter de parcourir plus de 2000 kilomètres en ski de fond.

Cette aventure les menera de la ville Montréal dans le sud de la province du Québec jusqu’à Kuujjuaq. un village nordique du Nunavik situé dans l’extreme Nord du Québec..

Avec deux autres guides du Québec, Bruno-Pierre Couture et Marie-Andrée Fortin, ils quitteront Montréal le 27 décembre pour une aventure qui devrait durer quatre mois. Ils traverseront donc littéralement la province du sud au nord,.

Il font cette expédition pour faire la promotion de leur métier de guide, du plein air, de l’activité physique et de la santé en général.

rvcq-kuujjuac35_sn635

Aide-mémoire…
  • Selon Statistique Canada, la population de Kuujjuaq s’élève à plus de 2 100 personnes, dont 81 % s’identifient comme autochtones et dont la quasi-totalité est Inuite.
  • Ses habitants s’appellent les Kuujjuamiut.
  • Le premier contact entre les Européens et les Inuits locaux a eu lieu à l’été 1811 lorsque des missionnaires blancs arrivèrent, après un voyage périlleux. Ils y établirent une mission dont le but était de convertir les Inuits au Christianisme.
  • Vint par la suite un poste de traite de la Compagnie de la Baie d’Hudson en 1830 qui contribua au commerce local.
  • En 1942, les Forces armées américaines y établissent la base Crystal 1 à l’emplacement actuel du village de Kuujjuaq.
  • L’occupation du site par les Américains a permis d’accélérer le développement du village.
  • Après la Seconde Guerre mondiale, ces derniers cédèrent la base au gouvernement canadien.
  • Aujourd’hui, le village est un centre important du Nunavik. On y retrouve un aéroport, quelques hôtels, des restaurants et des magasins ainsi qu’une banque.
Après plus d’un an d’intenses efforts et à trois semaines du départ

Jacob Racine et Sébastien Dugas sont deux des quatres aventuriers qui feront le voyage de 2000 km en ski de fond. Il s’entraînent toujours pour rééditer l’exploit peu connu, que cinq hommes autres blancs ont déjà réalisé en 1980.

À partir du Mont-Laurier au Nord de Montréal, ils espère avancer dans la forêt et tracer leur chemin sans trop de difficulté avec carte, boussole et GPS.

Différentes activités auront lieu tout au long du parcours, dans les communautés visitées. Les quatre aventuriers tourneront aussi un documentaire en chemin.

Grâce aux nouvelles technologies, les internautes pourront suivre leur progression tout au long de leur périple. Toutefois, Jacob Racine, lui, prendra une pause d’Internet.

Cliquez vous suivre les membres de l’expédition Karibu

Le saviez-vous?
Deux millions de Canadiens font du ski de fond

  • Cette activité commence à gagner en popularité vers la fin des années 1920. La compagnie de chemins de fer Canadien Pacifique organise à ce moment-là, dans l’est du pays, ses premières excursions hivernales vers de petits villages, jalons des réseaux de pistes en forêt tracées par des groupes de skieurs.
  • Ce sport devient de plus en plus populaire, en grande partie grâce aux efforts d’un homme: Herman «Jackrabbit» Johannsen (1875-1987).
  • Cet athlète, surnommé «Le lièvre sauvage», fait inlassablement la promotion du ski dans la région de Lake Placid, aux États-Unis, ainsi que dans les provinces du Québec et de l’Ontario.
  • Des années 1920 aux années 1960, Herman Johannsen participe à la construction de rampes de saut à ski et au traçage de pistes de ski de fond des deux côtés de la frontière canadienne. Il est finalement récompensé dans les années 1970 et 1980, lorsque la popularité du ski de fond atteint des sommets.

Faire du ski de fond à Sainte-Adèle au nord de Montréal (Vidéo indépendante)

Share
Stéphane Parent, Radio Canada International

Stéphane Parent, Radio Canada International

Pour d’autres nouvelles du Canada et d’ailleurs, visitez le site de Radio Canada International.

Vous avez remarqué une erreur ou une faute ? Cliquez ici !

Laisser un commentaire

Note: En nous soumettant vos commentaires, vous reconnaissez que Radio Canada International a le droit de les reproduire et de les diffuser, en tout ou en partie et de quelque manière que ce soit. Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s'ils respectent la nétiquette.
Nétiquette »

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *