Élection référendaire pour les membres de la première nation Deline des TNO

Share
 La communauté de Deline dans les TNO.  (Eilís Quinn / Regard sur l'Arctique)
La communauté de Deline dans les TNO. (Eilís Quinn / Regard sur l’Arctique)
Autre région au Canada, autre scrutin en cours, cette fois dans les Territoires du Nord-Ouest.

Les membres de la première nation Deline dans les TNO passent au vote cette semaine au sujet d’un accord qui, s’il est approuvé, pourrait créer le premier gouvernement autogéré sur une base communautaire de ce territoire nordique.

Les bureaux de scrutin ont été ouverts ce lundi 10 mars, de 9h00 à 20h00; ils le sont encore aujourd’hui et demain aux mêmes heures.

Les membres de la première nation Deline favorables au projet tentent d’inciter leurs concitoyens à aller voter. Ils demandent aux quelques 700 membres de cette nation amérindienne d’approuver le projet. On demande également à la moitié des amérindiens Deline ne vivant pas dans la communauté de voter en faveur de l’accord.

La communauté a affrété des avions de sorte que les Deline vivant à Yellowknife, la capitale territoriale, puissent se prévaloir de leur droit de vote.

Ce projet d’autonomie territoriale émane du document intitulé « Entente sur la revendication territoriale globale des Dénés et Métis du Sahtu » signé en 1992 entre le gouvernement canadien et le gouvernement régional Sahtu. Cette entente stipule que chaque communauté au sein du Sahtu puisse sa propre entente d’autogestion gouvernementale. À ce jour, la communauté de Deline est celle qui est la plus près de la conclusion d’une entente.

Le texte originel a été présenté le 23 août dernier. S’il est ratifié, il deviendra un traité aux yeux du gouvernement fédéral canadien et, de ce fait, les membres de la nation Deline deviendraient des citoyens de Deline.

L’entente proposée réunirait sous un même chapeau les trois axes de gouvernement de cette communauté en un seul qui serait appelé « Deline Gotine Government ».

Le gouvernement Deline Gotline aurait juridiction sur les ventes d’alcool, les jeux d’argent et loteries, les questions de langue et de culture, l’éducation, l’adoption d’orphelins les logements sociaux, le tourisme et la planification de l’exploitation des terres et des ressources.

Share
Raymond Desmarteau, Radio Canada International

Raymond Desmarteau, Radio Canada International

Pour d’autres nouvelles du Canada et d’ailleurs, visitez le site de Radio Canada International.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *