Un Yukonnais plaide coupable à des délits liés à la chasse aux bisons

(iStock)
(iStock)
Un résident de Dawson City doit payer une amende et ne pourra pas chasser durant cinq ans à cause des infractions qu’il a commises lors d’une chasse aux bisons en 2012.

Micah Olesh a plaidé coupable vendredi à des délits liés aux espèces sauvages par la Cour du Yukon. Le chasseur était accusé notamment de chasse en avion, d’abandon d’un animal blessé, d’utilisation illégale d’un véhicule tout terrain (VVT) pour la chasse et de gaspillage de chair comestible.

La Cour a mentionné que des témoins ont vu les délits reprochés de ces trois jours observant de loin les chasseurs avec des jumelles.

L’accusé et un de ses amis ont commencé leur chasse à bord d’un vol affrété à Haines Junction, survolant un troupeau de bisons pendant environ 10 minutes.

Le jour suivant, ils se sont rendus sur les lieux en VTT et ont tiré au moins 24 coups de feu en direction des bêtes du troupeau. Un mâle a été tué et une femelle blessée.

En dépit des coups de feu en l’air, les bisons se sont rapprochés et les chasseurs, par peur d’être blessés, ont pris la fuite.

Lorsqu’ils sont retournés le jour suivant avec des renforts, une partie de la viande était avariée.

M. Olesh aurait également menti aux agents de protection de la faune sur la date de la chasse et de la mort du bison.

Le chasseur yukonnais devra payer une amende de 6500 $ et ne pourra chasser ni accompagner quiconque à la chasse pour les cinq prochaines années. Par ailleurs, toute la viande a été confisquée.

Son partenaire de chasse Sadie Jabbar doit faire face à des accusations.

EN COMPLÉMENT

DOSSIER – Zone Yukon Actualités yukonnaises et couvertures spéciales.

Radio-Canada

Radio-Canada

Pour d’autres nouvelles sur le Canada, visitez le site de Radio-Canada.

Vous avez remarqué une erreur ou une faute ? Cliquez ici !

Laisser un commentaire

Note: En nous soumettant vos commentaires, vous reconnaissez que Radio Canada International a le droit de les reproduire et de les diffuser, en tout ou en partie et de quelque manière que ce soit. Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette.
Nétiquette »

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *