Le vérificateur général remet en question le programme fédéral Nutrition Nord

Share
Cape Dorset, petit village inuit de 1200 âmes dans l'est du Nunavut. (Eilís Quinn/Regard sur l'Arctique)
Cape Dorset, petit village inuit de 1200 âmes dans l’est du Nunavut. (Eilís Quinn/Regard sur l’Arctique)
Le programme fédéral pour lutter contre le prix élevé des aliments dans les trois territoires du Canada et dans le Nord de plusieurs provinces soulève des interrogations que ne manque pas de souligner le vérificateur général dans son rapport automnal.

L’argent fourni aux détaillants pour rapprocher les prix des denrées de ceux en vigueur dans le reste du pays va-t-il vraiment dans les poches des consommateurs?

Nutrition Nord Canada, un programme de 60 millions de dollars, a pour objectif d’améliorer l’accès à des aliments sains dans les collectivités du Nord. Il consiste à verser directement des contributions aux détaillants, aux fournisseurs et aux distributeurs.

Le montant total des subventions versées devrait être soustrait du prix de vente des aliments.

Le rapport du vérificateur général permet de conclure que le ministère des Affaires autochtones et du Développement du Nord canadien n’a pas vérifié si les détaillants transféraient l’intégralité des contributions gouvernementales aux consommateurs comme le prévoit le programme. Il lui manque une information cruciale, la marge de profit des détaillants.

« Si le ministère pouvait faire cette vérification, le scepticisme public qui entoure le programme Nutrition Nord Canada pourrait être atténué. »

Les résultats de l’audit soulignent que trois détaillants du Nord reçoivent à eux seuls près de 80 % des subventions versées et que l’admissibilité des communautés au programme n’est pas fondée sur leurs besoins.

« Le ministère n’a pas géré son programme Nutrition Nord Canada de façon à respecter son objectif de rendre les aliments sains plus accessibles pour les collectivités isolées du Nord, étant donné qu’il n’a pas déterminé les collectivités admissibles en fonction des besoins. »

 

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *