Les francophones du Yukon veulent se faire entendre de leur nouveau député fédéral

Share
Le nouveau député du Yukon, Larry Bagnell, est sollicité par les groupes d'intérêt impatients de faire connaître leurs préoccupations. (Claudiane Samson/ICI Radio-Canada)
Le nouveau député du Yukon, Larry Bagnell, est sollicité par les groupes d’intérêt impatients de faire connaître leurs préoccupations. (Claudiane Samson/ICI Radio-Canada)
Les groupes d’intérêt du Yukon sollicitent l’oreille du nouveau député Larry Bagnell au lendemain de son élection.

C’est le cas notamment de l’Association franco-yukonnaise qui se réjouit d’avoir un membre du gouvernement comme député.

La présidente, Angélique Bernard accueille favorablement l’élection du député libéral. Celui-ci est un bénévole de longue date dans les activités communautaires de l’organisme, mais la présidente veut malgré tout s’assurer que Larry Bagnell connaît bien leurs préoccupations.

« Certains programmes du gouvernement fédéral ont été coupés sans consulter les communautés francophones qui étaient les prestataires principaux, donc on veut s’asseoir avec Larry Bagnell et mettre ça bien au clair. »— Angélique Bernard, présidente, AFY

Larry Bagnell affirme que les Premières Nations du territoire lui ont déjà soumis la liste de leurs attentes, à commencer par l’abolition des amendements à la Loi S-6 qui modifie la loi sur l’évaluation environnementale et socio-économique du Yukon.

Angélique Bernard, présidente de l’AFY, réagit à l’élection d’un gouvernement libéral majoritaire.

En complément
DOSSIER –  Zone Yukon Actualités yukonnaises et couvertures spéciales.
Share
Radio-Canada

Radio-Canada

Pour d’autres nouvelles sur le Canada, visitez le site de Radio-Canada.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *