La Fondation canadienne pour l’innovation placera l’Arctique au coeur des discussions de l’AAAS

Share
Le NGCC Amundsen est un brise-glace de la Garde côtière canadienne, ainsi qu’un navire de recherche scientifique. (Eilís Quinn/Regard sur l'Arctique)
Le NGCC Amundsen est un brise-glace de la Garde côtière canadienne, ainsi qu’un navire de recherche scientifique. (Eilís Quinn/Regard sur l’Arctique)
L’Association américaine pour l’avancement des sciences (AAAS) se réunit cette semaine à Washington aux É-U.

Fondée en 1848, elle est l’une des plus grandes fédérations d’organisations scientifiques dans le monde avec plus de 275 organismes affiliés dont la Fondation canadienne pour l’innovation (FCI).

Des centaines de chercheurs viendront y présenter le fruit de leurs plus récentes recherches et des milliers d’autres participants dont des décideurs et des enseignants viendront y discuter de plusieurs des enjeux scientifiques de l’heure.

La présence canadienne y sera importante et plusieurs présentations seront à l’ordre du jour.

Entre autres, la Fondation canadienne pour l’innovation animera, le 12 février, un panel intitulé : La recherche dans l’Arctique : un modèle de collaboration internationale responsable (Arctic research as a model for responsible international collaboration).

Entrevue
Pour nous en parler, le Dr Gilles Patry, président-directeur général de la Fondation canadienne pour l’innovation. Écoutez

 

Share
Vous avez remarqué une erreur ou une faute ? Cliquez ici !

Laisser un commentaire

Note: En nous soumettant vos commentaires, vous reconnaissez que Radio Canada International a le droit de les reproduire et de les diffuser, en tout ou en partie et de quelque manière que ce soit. Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette.
Nétiquette »

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *