Mine Minto au Yukon : des mises à pied repoussées

La mine Minto, au Yukon. Photo: Capstone Mining Corp
La mine Minto, au Yukon. Photo: Capstone Mining Corp
La minière Capstone repousse de deux mois la mise à pied de 35 travailleurs de sa mine de cuivre de Minto, au Yukon, qui se fera maintenant en juin.

L’entreprise avait annoncé en janvier la fermeture de la mine par étape en raison des bas prix des métaux. Les activités souterraines devaient être les premières touchées, dès avril.

Le directeur de la mine Ron Light affirme que la valeur du cuivre a depuis remonté sur les marchés, mais pas encore suffisamment pour que les opérations soient rentables.

La mine Minto, située à près de 250 km au nord de Whitehorse, est la seule encore en exploitation au Yukon. Elle emploie 320 travailleurs dont la moitié sont des contractuels.

Fermeture complète retardée

Ron Light explique que la mine entend travailler sur un autre secteur pendant les deux prochains mois. Les opérations à ciel ouvert se poursuivront de leurs côtés jusqu’en août ou septembre.

L’usine de concentration restera en fonction jusqu’à la fermeture complète de la mine en avril 2017.

Nous espérons que les marchés tourneront en notre faveur. Le moral des employés semble toujours bon. Nous allons garder tout le monde à l’emploi le plus longtemps possible.

Ron Light, directeur de la mine Minto
Radio-Canada

Radio-Canada

Pour d’autres nouvelles sur le Canada, visitez le site de Radio-Canada.

Vous avez remarqué une erreur ou une faute ? Cliquez ici !

Laisser un commentaire

Note: En nous soumettant vos commentaires, vous reconnaissez que Radio Canada International a le droit de les reproduire et de les diffuser, en tout ou en partie et de quelque manière que ce soit. Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette.
Nétiquette »

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *