Yukon: Whitehorse révisera sa politique sur l’art public

Share
Le cheval de Whitehorse, une sculpture de Daphne Mennell et du soudeur Roger Poole. (Claudiane Samson/ICI Radio-Canada)
Le cheval de Whitehorse, une sculpture de Daphne Mennell et du soudeur Roger Poole. (Claudiane Samson/ICI Radio-Canada)
La Ville de Whitehorse a décidé de réviser sa politique sur le financement de l’art public, tout juste avant la construction d’un nouvel édifice qui contribuerait une somme importante au secteur des arts.

Le conseil municipal a voté, par 4 voix contre 3, de remettre en question sa politique vieille de 16 ans qui requiert qu’un pour cent du budget d’immobilisation d’un bâtiment public soit consacré à l’art.

Le conseiller Dan Boyd a souligné il y a quelques semaines lors de la réunion du conseil municipal que la politique n’est pas suffisamment claire. Il a demandé s’il était nécessaire de dépenser de l’argent pour l’art dans des édifices qui ne sont pas accessibles au public, tel que le projet actuel de 35 millions de dollars pour un immeuble d’opérations municipales.

Selon la politique actuelle, le projet consacrerait 350 000 dollars pour l’art dans la nouvelle installation.

Et l’art alors ?

M. Boyd a suggéré de mettre en vigueur une politique alternative pour que l’argent soit placé dans un fonds spécial, et que l’art puisse ensuite être installé ailleurs dans la ville.

« L’art pourrait être installé dans nos parcs, sur la rue Main, à des emplacements de grande visibilité », a-t-il affirmé.

Le directeur du Centre des arts du Yukon, Al Cushing, s’est dit inquiet du moment choisi pour la révision de la politique, et espère que la décision ne sera pas trop précipitée.

Ailleurs sur le web:
Share
Radio-Canada

Radio-Canada

Pour d’autres nouvelles sur le Canada, visitez le site de Radio-Canada.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *