Une aide financière pour assurer la sécurité alimentaire dans le Grand Nord canadien en période de pandémie

Le programme fédéral de soutien financier au transport de denrées alimentaires au Nord est bien visible dans les épiceries d’Iqaluit. (Claudiane Samson/Radio-Canada)
Depuis l’arrivée de la pandémie à la Covid-19, les banques alimentaires du pays ont vu leurs ressources diminuées. Le gouvernement du Canada leur a promis un soutien financier, notamment envers les communautés des régions du Nord et de l’Arctique.

Ottawa a annoncé à l’échelle du pays une aide additionnelle de 100 millions de $ destinés aux organismes dans le cadre du Fonds d’urgence pour la sécurité alimentaire. De cette somme, le ministère Services aux Autochtones Canada utilisera 30 millions de $ pour renforcer son Fonds de soutien aux communautés autochtones.

« L’accès à des aliments sains et nutritifs ne devrait jamais être incertain. Ce financement aidera les peuples autochtones à avoir un meilleur accès à des choix alimentaires sains et culturellement adaptés, ainsi qu’à des produits de première nécessité. »Marc Miller, ministre fédéral des Services aux Autochtones

Le Club des petits déjeuners du Canada et Banques alimentaires Canada se partageront à parts égales 37 millions de $ pour assurer les services auprès des populations vulnérables.

Le ministre fédéral des Services aux Autochtones, Marc Miller, a déclaré dans un communiqué de presse transmis aux médias que cet appui financier arrivait à un « moment critique » puisque, écrit-il, la pandémie ajoute une pression supplémentaire sur les communautés des Premières Nations, des Inuits et des Métis du Canada.

La pandémie est venue accroitre les préoccupations de nombreux citoyens concernant la sécurité alimentaire, en particulier chez les communautés nordiques et autochtones, a indiqué le gouvernement fédéral.

« Ce financement viendra appuyer les efforts des organisations ministre fédéral des Servicalimentaires du Nord et de l’Arctique qui travaillent chaque jour pour que les familles aient de la nourriture sur la table. »Daniel Vandal, ministre des Affaires du Nord

« Les communautés du Nord font face à de nombreux obstacles pour accéder à des sources de nourriture abordables, nutritives et sûres, des obstacles qui ne font que s’aggraver en cas d’urgence mondiale », a précisé Daniel Vandal, ministre des Affaires du Nord.

Ismaël Houdassine, Regard sur l'Arctique

Ismaël Houdassine, Regard sur l'Arctique

Ismaël Houdassine est diplômé en journalisme de l’Université de Montréal. Il commence sa carrière comme reporter et journaliste culturel. Avant de rejoindre l’équipe de Radio-Canada, il a collaboré durant plusieurs années pour plusieurs médias, notamment l’Agence QMI et Le HuffPost.

Vous avez remarqué une erreur ou une faute ? Cliquez ici !

Laisser un commentaire

Note: En nous soumettant vos commentaires, vous reconnaissez que Radio Canada International a le droit de les reproduire et de les diffuser, en tout ou en partie et de quelque manière que ce soit. Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette.
Nétiquette »

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *