La première zone protégée autochtone du Canada située dans le Grand Nord

Share
Edéhzhíe, dans les Territoires du Nord-Ouest, première aire protégée et de conservation autochtone au Canada. (Gouvernement des Territoires du Nord-Ouest)
La ministre de l’Environnement et du Changement climatique, Catherine McKenna, désignera jeudi Edéhzhíe, dans les Territoires du Nord-Ouest, première aire protégée et de conservation autochtone au pays.

Une dizaine d’années auront été nécessaires pour permettre la création d’Edéhzhíe, que l’on appelle également le plateau de Horn, située dans la région du Dehcho.

Cet écosystème unique qui s’étend à l’ouest de la capitale territoriale Yellowknife, sur 14 200 km², est constitué de lacs, de fondrières de mousse (Muskeg) qui alimentent plusieurs rivières et un lac, tous des sources d’eau potable et des habitats pour les poissons et la faune.

Edéhzhíe héberge aussi de nombreux sites culturels, des sentiers et des zones de récolte.

Edéhzhíe, également appelé le plateau de Horn, est situé dans la région du Dehcho, à l’ouest de Yellowknife, la capitale des Territoires du Nord-Ouest. (Gouvernement des Territoires du Nord-Ouest)

Cette zone protégée revêt également une importance écologique, culturelle et identitaire pour plusieurs communautés autochtones des environs, dont les peuples Dehcho et Tłįcho.

Ceux-ci en ont fait un lieu de rassemblement culturel et spirituel en plus de l’utiliser pour la chasse, la pêche, le piégeage et d’autres activités.

Un moment historique, dit la ministre McKenna

La désignation de cette première zone protégée autochtone au Canada est un moment historique pour la protection de la nature à travers le pays, a déclaré la ministre de l’Environnement et du Changement climatique, Catherine McKenna, dans un communiqué.

La ministre ajoute être fière « de travailler avec les peuples Dehcho pour protéger cette place très spéciale au Canada, la toute première région protégée autochtone sous le Patrimoine naturel canadien. »

Cette décision devrait aussi permettre au Canada d’atteindre son objectif de protéger au moins 17 % de la superficie terrestre et des eaux du pays d’ici 2020.

Share
Radio-Canada

Radio-Canada

Pour d’autres nouvelles sur le Canada, visitez le site de Radio-Canada.

Vous avez remarqué une erreur ou une faute ? Cliquez ici !

Laisser un commentaire

Note: En nous soumettant vos commentaires, vous reconnaissez que Radio Canada International a le droit de les reproduire et de les diffuser, en tout ou en partie et de quelque manière que ce soit. Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette.
Nétiquette »

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *