Entente de coopération entre le Yukon et les Premières Nations : l’industrie minière ravie

Share
entente-cooperation-yukon-premieres-nations-lindustrie-miniere-ravie
La chef Doris Bill, le grand chef Peter Johnston et le premier ministre du Yukon, Sandy Silver, affirment que les relations intergouvernementales viennent de prendre un tournant historique avec la nouvelle entente. (Radio-Canada/Claudiane Samson)
L’entente signée vendredi entre le Yukon et les Premières Nations, qualifiée par les parties « d’étape majeure », a aussi été saluée par l’industrie minière. Le document vise à redessiner les relations intergouvernementales devenues tendues sous l’ancien gouvernement territorial.

L’entente prévoit l’élaboration d’un plan d’action quinquennal et des rencontres quatre fois par année. Les prochaines sont prévues en avril, en septembre et en décembre. Quatre grands axes de discussions ont été établis : la mise en oeuvre des ententes territoriales, les transferts de financement, l’adoption de lois et une représentation commune à Ottawa.

Le premier ministre, Sandy Silver, dit s’attendre à ce que les conversations soient parfois difficiles, mais croit que les intentions des parties de trouver des solutions sont sincères. Le grand chef du Conseil des Premières Nations du Yukon, Peter Johnstone, a lui affirmé que « les [relations] venaient de changer dramatiquement, à 180 degrés ».

En tant que Premières Nations, nous avons été en mesure de construire l’ordre du jour cette fois-ci. Nous avons établi un format qui respecte notre culture, nous avons entamé la rencontre avec une cérémonie et avions l’oreille attentive du gouvernement.

-Peter Johnstone, grand chef du Conseil des Premières Nations du Yukon

La chambre des mines ravie
entente-cooperation-yukon-premieres-nations-lindustrie-miniere-ravie-2
Samson Hartland affirme travailler à de meilleures relations entre l’industrie minière et les Premières Nations du territoire. (Radio-Canada)
Le directeur de la Chambre des mines, Samson Hartland, croit que cette nouvelle entente permettra de rassurer les investisseurs du secteur minier la semaine prochaine lors du Roundup de Vancouver, un salon important pour promouvoir les richesses minérales du territoire. L’événement de réseautage sur le Yukon a été conjointement organisé cette année par l’organisme de promotion minière, le gouvernement territorial et le Conseil des Premières Nations du Yukon. Dans le passé, les Premières Nations avaient tenu leur propre rencontre, à l’écart de celle du territoire.

C’est très positif. Nous savons depuis un moment que l’industrie fait face à beaucoup d’incertitude en ce qui a trait aux relations intergouvernementales et nous avons demandé un plus grand respect et l’élaboration de meilleures relations.

-Samson Hartland, Chambre des mines du Yukon

La Chambre des mines entreprend par ailleurs l’élaboration d’un guide sur les meilleures approches auprès des Premières Nations du territoire à l’intention des investisseurs. Le projet conjoint entre le fédéral, le territorial et l’organisme doit être lancé en mars 2018 après avoir consulté chacune des 14 Premières Nations du territoire.

Share
Claudiane Samson, Radio-Canada

Claudiane Samson, Radio-Canada

Pour d’autres nouvelles sur le Canada, visitez le site de Radio-Canada.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *