Fin d’une grande expédition des Rangers dans le nord du Québec

Share
fin-grande-expedition-rangers-nord-quebec
Le 2e Groupe de patrouille des Rangers canadiens termine son périple à Mingan. (Katy Larouche/Radio-Canada)
Le 2e Groupe de patrouille des Rangers canadiens a terminé vendredi un long périple. Cette branche de l’armée canadienne, qui est présente dans les régions nordiques, a complété une expédition de plus de 3500 km à travers le nord de la province à l’occasion du 150e anniversaire de la Confédération.

La communauté innue de Mingan est en effervescence pour souligner la fin de ce long voyage.

Les rangers de la Côte-Nord sont de retour à la maison, après avoir traversé près de 35 communautés nordiques. Ils ont parcouru en motoneige la distance qui sépare la Baie-James de la Côte-Nord en longeant la frontière nordique de la province.

« Ça a été beaucoup un travail d’équipe, signale le sergent de la patrouille des rangers de Natashquan, Alain Deraps. On a beaucoup appris de choses et chacun de nous dans l’équipe a réussi à tisser des liens. »

On n’oubliera jamais [les liens] entre Inuits, Innus et les gens de la Basse-Côte-Nord.

Alain Deraps, sergent de la patrouille des rangers de Natashquan
Célébrer 20 ans de patrouille

Les rangers se sont donné ce défi de taille pour souligner aussi les 20 ans de la patrouille québécoise.

Trente-six rangers se sont relayés pour démontrer leur connaissance du territoire, accompagnés d’une dizaine de représentants de l’armée.

« C’est impressionnant de les voir se déplacer et travailler, parce que c’est vraiment leur terrain de jeu », explique Michel Desbiens, instructeur du 2e Groupe de patrouille des rangers canadiens.

Cet exercice d’envergure a aussi permis aux rangers de mettre en pratique leur savoir-faire dont ils doivent faire preuve lors de missions de recherche et de sauvetage.

Le périple a su inspirer les plus jeunes, qui composent une relève diversifiée qui se prépare à joindre les rangs de la patrouille.

« On a fait des activités surtout en lien avec la nature, la survie et le travail d’équipe », indique Roxanne Boudreau, responsable des rangers junior de Mingan.

Avant de conclure officiellement cette aventure qui aura duré plus d’un mois et demi, les rangers et leurs aspirants ont planté leur tente pour passer une dernière nuit à la belle étoile.

D’après le reportage de Katy Larouche

Share
Radio-Canada

Radio-Canada

Pour d’autres nouvelles sur le Canada, visitez le site de Radio-Canada.

Vous avez remarqué une erreur ou une faute ? Cliquez ici !

Laisser un commentaire

Note: En nous soumettant vos commentaires, vous reconnaissez que Radio Canada International a le droit de les reproduire et de les diffuser, en tout ou en partie et de quelque manière que ce soit. Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette.
Nétiquette »

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *