Enquête sur les femmes autochtones disparues ou assassinées : annulation des consultations régionales

enquete-sur-les-femmes-autochtones-disparues-ou-assassinees-annulation-des-consultations-regionales
Jusqu’à maintenant, 1200 cas de femmes autochtones disparues ou assassinées ont été identifiés par la Gendarmerie royale du Canada. (Radio-Canada)
L’Enquête nationale sur les femmes et les filles autochtones disparues et assassinées annule la tenue des consultations régionales. Elles seront remplacées par des visites communautaires, indique une porte-parole de l’Enquête, Sue Montgomery, dans une déclaration écrite.

« Cette décision tient compte des conseils offerts par les familles et divers groupes lors de séances d’informations tenues à Whitehorse et dans d’autres régions », écrit-elle.

Une équipe d’experts a également été mise sur pied pour participer à ces visites communautaires.

Ce groupe écoutera le témoignage de familles lors des premières rencontres communautaires qui auront lieu à Whitehorse pendant trois jours à partir du 29 mai. Toutefois, les autres visites dans les communautés n’auront lieu qu’à l’automne, précise le courriel.

Peu de familles inscrites

Le sénateur Murray Sinclair dit que la commission a besoin du temps nécessaire pour faire le travail correctement : « Je pense qu’ils ont beaucoup réfléchi et ont décidé que la tenue d’audiences au cours des mois d’été n’est pas la meilleure façon en ce qui concerne les familles. »

Pour l’instant, 294 familles canadiennes se sont inscrites pour participer aux auditions de l’enquête, soit un petit nombre par rapport aux 1200 victimes identifiées par la police.

En avril, la commission avait annoncé le report des consultations régionales dans le but de réfléchir à une nouvelle démarche qui répondait aux besoins des différentes collectivités.

Radio-Canada

Radio-Canada

Pour d’autres nouvelles sur le Canada, visitez le site de Radio-Canada.

Vous avez remarqué une erreur ou une faute ? Cliquez ici !

Laisser un commentaire

Note: En nous soumettant vos commentaires, vous reconnaissez que Radio Canada International a le droit de les reproduire et de les diffuser, en tout ou en partie et de quelque manière que ce soit. Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette.
Nétiquette »

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *