Tir à l’arc et ski acrobatique ajoutés aux Jeux d’hiver de l’Arctique

Share
Le tir à l’arc et le ski acrobatique sont deux disciplines sportives pratiquées abondamment au Yukon. (Aboriginal Sports Circle et Claudiane Samson/Radio-Canada)
Les Jeux de l’Arctique de 2020 à Whitehorse compteront deux nouvelles disciplines sportives : le tir à l’arc et le ski acrobatique.

L’organisation internationale des Jeux d’hiver de l’Arctique en a fait l’annonce vendredi.

Les deux disciplines ont été choisies de façon à mettre en valeur les installations de Whitehorse, notamment le Mont Sima qui accueille déjà plusieurs compétitions de ski acrobatique.

Ces disciplines sont par ailleurs déjà pratiquées par plusieurs délégations des Jeux de l’Arctique, particulièrement le tir à l’arc.

Cette discipline comptera trois catégories : le tir à l’arc traditionnel, le tir olympique, avec viseur, et le tir à l’arc à poulies pour lequel les organisateurs ont bon espoir d’attirer les jeunes chasseurs.

L’annonce réjouit Gaël Marchand, directeur général du réseau sportif yukonnais Aboriginal Sports Circle. « Il n’y a plus tellement de sports de précision [aux Jeux]. Il y avait il y a quelques années le tir à la carabine, mais il n’y est plus. »

Ça permet de faire participer aux Jeux des jeunes qui n’ont pas nécessairement le profil d’un joueur de volleyball ou d’un joueur de hockey […] C’est des tempéraments différents et des expériences sportives différentes.

– Gaël Marchand, directeur général, Aboriginal Sports Circle

Un nouvel envol pour le ski acrobatique

La présidente de l’association de ski acrobatique du Yukon (Yukon Freestyle Ski), Lynda Harlow, affirme qu’il s’agit « d’un tournant vraiment positif ».

Environ 40 athlètes participent s’entraîne pour ce sport dans le territoire, en plus d’une vingtaine d’inscrit aux camps d’hiver et de printemps.

De nombreux jeunes n’ont pas l’occasion de voyager, c’est donc une occasion pour eux de s’entraîner pour un événement qui se déroulera ici et de se fixer un objectif de deux ans.

– Lynda Harlow, présidente, Yukon Freestyle Ski

La politique du comité international des Jeux d’hiver de l’Arctique est d’ajouter certaines disciplines qui sont significatives pour les régions hôtes.

Ces disciplines ne feront toutefois pas partie de la programmation des Jeux d’hiver de l’Arctique qui se tiendront aux Territoires du Nord-Ouest en mars.

Share
Radio-Canada

Radio-Canada

Pour d’autres nouvelles sur le Canada, visitez le site de Radio-Canada.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *