12,6 millions de dollars pour former plus de main d’œuvre maritime dans l’Arctique canadien

Share

 

Marc Garneau, ministre canadien des transports lors d’une réunion libérale à Calgary, en 2017.  Les fonds investis par le gouvernement canadien serviront à mettre sur pied un centre de formation dans le domaine maritime à Hay River dans les Territoires du Nord-Ouest, par l’entremise du Nunavut Fisheries and Marine Training Consortium. (Chris Bolin / Reuters)
Le gouvernement du Canada va investir 12,6 millions $ dans la main d’oeuvre maritime au Nunavik, au Nunavut et dans les Territoires du Nord-Ouest et entend faire plus de places aux groupes sous-représentés.

« Ce financement reflète l’engagement de notre gouvernement à créer une main d’œuvre maritime nordique bien formée à l’image de la diversité de la population canadienne, de renforcer la sécurité du réseau de transport maritime canadien et de protéger nos côtes pour les générations futures» a déclaré le ministre canadien des transports, Marc Garneau.

Des emplois pour la population du Nord

Les fonds investis par le gouvernement canadien serviront à mettre sur pied un centre de formation dans le domaine maritime à Hay River dans les Territoires du Nord-Ouest.  Ce centre de formation est le fruit d’une entente entre le Nunavut Fisheries and Marine Training Consortium et le gouvernement des Territoires du Nord-Ouest.

Cet investissement permettra de mettre au point les programmes de formation  et d’acquérir de l’équipement spécialisé.  Les formations pourront également être étendu au Nunavut, région situé dans l’extrême nord du Canada et au Nunavik, territoire québécois situé au-delà du 55e parallèle.

« Le Nunavut Fisheries and Marine Training Consortium est enchanté d’offrir une formation dans le domaine maritime qui enrichira les compétences dont les habitants du Nord, les femmes, les Autochtones et les Inuits ont besoin pour se joindre à l’industrie maritime en constante expansion dans l’Arctique canadien », a déclaré Jeffrey Maurice, le président du consortium.

Le gouvernement canadien souhaite que la mise en place de ce programme de formation permettra d’intégrer un savoir qui reflète les traditions nordiques, inuites et autochtones.

Cette annonce du gouvernement fédéral canadien fait partie du plan de protection des océans de 1,5 milliard de dollars, projet annoncé en novembre 2016 par le premier ministre. C’est le plus important investissement jamais fait dans la protection du littoral et des voies navigables du Canada.

 

Share
Vous avez remarqué une erreur ou une faute ? Cliquez ici !

Laisser un commentaire

Note: En nous soumettant vos commentaires, vous reconnaissez que Radio Canada International a le droit de les reproduire et de les diffuser, en tout ou en partie et de quelque manière que ce soit. Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette.
Nétiquette »

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *