ENTREVUE: Une chercheuse canadienne parmi les boursiers du fonds américain Fulbright pour l’Arctique

Share
une-ile-de-plastique-dans-larctique-1
La mer de Barents situé en Russie et en Norvège. (iStock)
Ce sont seize boursiers venant des États membres du conseil de l’Arctique (États-Unis, Danemark, Finlande, Islande, Norvège, Suède, Russie, Canada), qui ont été nommés cette semaine pour la deuxième mouture du fonds Fulbright pour l’Arctique, qui vise à encourager la recherche et la collaboration internationale sur les problématiques touchant l’Arctique.

« La première mouture du fonds Fulbright pour l’Arctique a démontré l’importance de rassembler les experts internationaux des huit pays de la région circumpolaire », a déclaré le docteur Michael Sfraga, l’un des scientifiques à la tête de ce fonds pour la science en Arctique.

« En les rassemblant, il a été possible de se concentrer simultanément sur des problèmes en constante évolution à travers la région », a-t-il ajouté dans le communiqué de presse.

Le gouvernement américain crée ainsi un organe de réflexion panarctique qui adressera aux politiciens des recommandations en phase avec les réelles problématiques de la région. Parmi les boursiers, nous retrouvons une biologiste, des avocates, une anthropologue, une biologiste et plusieurs autres disciplines. Des scientifiques qui seront amenés à collaborer sur des articles, des recherches et des dossiers de recommandations aux divers gouvernements de la région circumpolaire.

Le fonds américain Fulbright, qui a été créé en 2015, alors que les États-Unis étaient à la tête du Conseil de l’Arctique, vise à encourager la recherche scientifique pluridisciplinaire et la communication entre les États membres de la région circumpolaire.

Nous avons eu l’occasion de nous entretenir avec la docteure et diététiste Josée Lavoie, de l’Université du Manitoba, qui s’intéresse au système de santé et aux prestations des soins de santé chez les nations autochtones. Elle est l’une des seize scientifiques à recevoir la bourse Fulbright pour 2018-2019.

Écouter l'entrevue de la docteure Josée Lavoie

La docteure Josée Lavoie s’entretient avec Regard sur l’Arctique à propos de la bourse Fulbright, de sa méthodologie et de ses champs d’intérêt dans l’Arctique.

La docteure Josée Lavoie dans ses bureaux de l’université du Manitoba. (Courtoisie Josée Lavoie)

 

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *