Un grand centre de soins de longue durée ouvre ses portes dans le nord-ouest du Canada

Share
Le centre de soins de longue durée Whistle Bend à Whitehorse, dans le nord-ouest du Canada, accueillera ses premiers résidents à la fin du mois d’octobre. (Claudiane Samson/Radio-Canada)
Après sept années de conception et de débats publics, le centre de soins prolongés Whistle Bend à Whitehorse, capitale du Yukon (nord-ouest du Canada) est officiellement ouvert, les premiers résidents devant occuper les chambres à partir de la fin du mois d’octobre.

L’édifice de 146,6 millions de dollars en construction depuis 2016 est le plus gros projet d’infrastructure jamais construit au territoire. Plus 1200 personnes y ont travaillé et le centre embauchera 250 employés desquels 140 sont déjà à l’emploi.

Grâce au personnel, les centaines de visiteurs ont pu voir l’intérieur de l’établissement en primeur lors de l’inauguration. (Jackie McKay/Radio-Canada)

Si le projet a fait l’objet de vives critiques au fil des ans pour sa conception et son emplacement, l’inauguration était attendue par le monde médical de façon à pallier la pénurie de lits de l’Hôpital général de Whitehorse, où jusqu’à 40 % des lits ont été occupés par des patients nécessitant des soins de longue durée l’an dernier.

La Régie des hôpitaux du Yukon affirme viser à l’avenir un taux d’occupation de moins de 10 % pour les patients dont les soins ne sont pas aigus.

Faire face au vieillissement de la population

Selon les autorités, le centre est aussi rendu nécessaire parce que la population âgée de plus de 65 ans a presque doublé au cours des 10 dernières années.

La sous-ministre adjointe à la Santé et aux Services sociaux, Karen Chan, affirme que le centre doit toujours pourvoir certains postes d’infirmières, mais elle ne croit pas que la totalité des lits sera occupée dès l’ouverture. Jusqu’ici, la moitié des employés ont été embauchés au territoire.

« Nous allons prendre notre temps, de façon à pouvoir prendre le temps [d’intégrer] les individus et les familles. Nous n’allons pas ouvrir les portes et y installer tout le monde tout en même temps. Ce sera graduel. »

Karen Chan, sous-ministre adjointe au ministère de la Santé et des Services sociaux

Dans un premier temps, les patients de l’hôpital y seront transférés, ainsi que ceux qui figurent sur la liste d’attente de patients provenant des collectivités. Mais la sous-ministre adjointe affirme que le ministère veut également miser sur les soins à domicile en plus des soins prolongés.

Le projet de centre de soins de longue durée dans le nouveau quartier résidentiel Whistle Bend de Whitehorse a fait l’objet de nombreuses critiques pour son emplacement et sa conception. (Claudiane Samson/Radio-Canada)
Share
Radio-Canada

Radio-Canada

Pour d’autres nouvelles sur le Canada, visitez le site de Radio-Canada.

Vous avez remarqué une erreur ou une faute ? Cliquez ici !

Laisser un commentaire

Note: En nous soumettant vos commentaires, vous reconnaissez que Radio Canada International a le droit de les reproduire et de les diffuser, en tout ou en partie et de quelque manière que ce soit. Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette.
Nétiquette »

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *