Un aîné autochtone donne des conseils de vie dans une bibliothèque du Nord canadien

Williiam Greenland estime que c’est un honneur d’être le premier aîné en résidence à la bibliothèque de Yellowknife. (Radio-Canada)
Le public peut désormais obtenir des conseils spirituels et culturels d’un aîné autochtone dans le cadre du premier programme d’aînés en résidence lancé vendredi à la bibliothèque municipale de Yellowknife, aux Territoires du Nord-Ouest.

William Greenland, qui est Gwich’in, précise que, lors de sa première session, des jeunes et des plus vieux de tous les milieux sont venus le voir. Ils ont souhaité être guidés dans leurs rôles de travailleurs sociaux, de gardiens d’enfants et d’infirmiers. « Il y avait même des Américains », ajoute-t-il.

« Je ne dis pas aux gens comment vivre, explique M. Greenland, qui est originaire d’Inuvik, au nord du cercle arctique. Je ne peux pas leur dire : « Faites ceci et cela ira mieux.’ Je leur dis : « Voilà ce que j’ai fait et vous pouvez vous en servir.’ »

Surpris

William Greenland avoue avoir été surpris d’être choisi pour ce programme, car il ne s’était pas rendu compte qu’il était devenu un aîné. Par ailleurs, dit-il, on ne se dit pas « aîné », il faut que quelqu’un vous nomme ainsi.

D’après lui, on ne devient pas aîné à cause de son âge, mais par les mauvaises et bonnes expériences de la vie qui nous ont forgé et que l’on accepte pour continuer dans le droit chemin.

Il faut avant tout respecter les gens et rester humble.

Le 4 octobre, Annie Misima prendra la relève de M. Greenland dans le programme d’aînés en résidence.

Radio-Canada

Radio-Canada

Pour d’autres nouvelles sur le Canada, visitez le site de Radio-Canada.

Vous avez remarqué une erreur ou une faute ? Cliquez ici !

Laisser un commentaire

Note: En nous soumettant vos commentaires, vous reconnaissez que Radio Canada International a le droit de les reproduire et de les diffuser, en tout ou en partie et de quelque manière que ce soit. Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette.
Nétiquette »

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *